Partagez | .
 

 Margaret Carter x Do not call me Peg'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


☆Paroles Échangées : 489
☆Age : 25
☆Localisation : NYC


Marvel Temporus
MessageSujet: Margaret Carter x Do not call me Peg'   Jeu 1 Déc - 18:12


   
MARGARET alice CARTER
Nom: Carter prénom(s): Margaret, Alice Surnom(s) Peggy, Peg', Captain Britain ( si vous vous appelez Dugan et que vous vous croyez drôle !)  âge 30 ans Date de naissance: 6 octobre 1917 lieu de naissance: Londres, Angleterre origines: Anglaise statut matrimonial: célibataire endeuillée orientation sexuelle: Hétérosexuelle étude/métier: soldat, espionne, agent du SSR/SHIELD, ex SOE pouvoir: aucun groupe: SHIELD avatar: Hayley Atwell crédit icon: //

   
raconte moi une histoire

   
«  Un thé Miss Carter ? ». «  Non merci M. Jarvis » répondis je d'une voix douce totalement perdue dans mes pensées. J'étais tellement ailleurs que pour la première fois depuis que j'avais rencontré cet homme je n'insistais pas pour qu'il m'appelle Peggy ou Margaret. Miss carter me mettait mal à l'aise. J'avais l'impression d'être une enfant et non pas une femme de trente ans. Autant dire que je n'étais plus une enfant depuis très longtemps. Mon enfance, pour être honnête, je l'avais perdue il y avait quelques années dans la boue et le froid des champs de batailles. Dans les entraînements et le bruit sourd des armes à feu. La mort de mon frère aîné avait aussi terminé de me délester de ce manteau protecteur qu'était l'innocence.  Ma mère dirait que j'avais grandi trop vite. Mais en vérité j'avais juste grandi avec mon époque. Et elle n'avait laissé à personne le temps de vivre une vie normale. Je n'étais que le produit de ce que nous avions tous vécu. Je n'avais rien de spécial. J'étais comme tous les autres. Du moins tous ceux qui avaient foulé le champ de ruines qu'était encore l'Europe à présent. Le monde même aujourd'hui avait du mal à se remettre debout. La guerre n'était finie que depuis deux ans après tout. On ne pouvait pas espérer mieux. Ici, aux USA, tout était plus simple néanmoins. Il n'y avait pas de monuments et immeubles en ruines, pas de trous d'obus à combler, pas de champs à ratisser à la recherche de mines, pas de forêts à rendre sûres. Il n'y avait pas de vestiges physiques de cette guerre meurtrière qui m'avait tant pris.  Cela ne voulait évidemment pas dire que les gens ne souffraient pas. Beaucoup de familles étaient en lambeaux, détruites à jamais. Beaucoup de femmes ne reverraient jamais leurs frères, amants, amis, maris ou fils.  D'autres ne verraient jamais revenir leurs sœurs, leurs filles, leurs mères, leurs cousines ou épouses.  Tout cela avait été une véritable catastrophe. Quand l'on pensait que  cela était au départ le fait d'un seul homme, il y avait de quoi perdre foi dans la race humaine. Peut être l'avais je perdu d'ailleurs. J'avais vu tellement d'horreurs que j'en faisais encore des cauchemars. Il n'était pas rare en effet que je reste éveillée juste pour garder mes songes sanglants loin de mon esprit. Je fonctionnais avec bien trop de café et pas assez de sommeil. C'était un fait. Mais je n'y pouvais pas grand chose. Il allait falloir plus que deux ans pour que j'apprenne à vivre avec les séquelles de cette guerre dite mondiale. Peut être me faudrait il toute une vie pour faire la paix avec ce que j'avais vécu, vu, fait et perdu.

Il ne me restait clairement pas grand chose si l'on faisait le calcul. Non, en fait cela n'était pas vrai. Il me restait des choses. Il me restait des amis, des alliés et des collègues. Il me restait du courage, de la rage et de l'amour à revendre. Le monde continuait de tourner et je me devais de continuer à tourner avec lui. Je n'avais jamais été du genre à rester sur le bas côté. Je n'allais pas commencer aujourd'hui.  Et puis j'avais des responsabilités à présent. Moi qui avait toujours voulu en avoir, j'étais servie. Un sourire se percha sur mes lèvres face à cette constatation. J'avais réussi là où bien d'autres avaient échoué. Et j'en étais fière. Comment ne pas l'être ? J'étais une femme en 1947 qui avait réussi à se hisser par la force de sa détermination au milieu des hommes. J'avais prouvé être leur égale. Parfois, j'avais démontré à quel point j'étais bien meilleure qu'eux. Cela ne cesserait de m'amuser.  Je me rappelais encore comme si cela était hier de la première fois que je m'étais présentée devant le colonel Philips. Pour une maigre seconde , j'avais bien cru qu'il allait me renvoyer directement de là où je venais. Mais finalement, il m'avait écouté plus ou moins patiemment. La patience n'était pas une de ses caractéristiques premières.  Je lui étais redevable à vie pour m'avoir donné une chance là où d'autres m'auraient simplement claqué la porte au nez. Une femme soldat avait de quoi faire rire. Et une femme espionne , alors il ne fallait pas en parler. Et pourtant il y en avait eu d'autres à part moi. Je devais bien admettre que les Etats-Unis étaient un peu en retard quant à la place des femmes dans la société. Ils se voulaient très progressifs mais ne l'étaient pas tellement. Il n'y avait qu'à voir les russes qui comptaient des femmes parmi leurs meilleurs snipers.  Hors de question bien entendu que je formule cette remarque à voix haute.  J'avais déjà fait bien des vagues mais je n'étais pas sure de survivre à cette dernière si je l'ouvrais.  J'étais plus intelligente que ça de toute façon.

Avec un sourire un peu moins triste, je quittais le fauteuil dans lequel je m'étais laissée tomber en arrivant dans la résidence de ce cher Howard. Cher Howard qui comme à son habitude était en retard ou avait perdu toute notion du temps. Si cela avait tendance à m'exaspérer, aujourd'hui cela me faisait sourire. Ces quelques instants de calme m'avaient permis de remettre mes idées en place et de chasser mes noires pensées dans un coin de mon esprit. Bien sur elles reviendraient me hanter dès la nuit tombée. pour le moment, néanmoins, j'étais sereine et en paix. Chose qui n'arrivait que très rarement au vu de la vie un peu folle que je menais.  Le SHIELD avait beau être officiellement commandé par Nick Fury, il était ma création et je comptais bien veiller dessus.  Je n'avais rien contre Fury en soit et je devais reconnaître qu'il était très bon dans ce qu'il faisait. Cependant, je n'avais que peu apprécié les manigances du gouvernement pour nous l'imposer.  Notre choix dans sa nomination avait été inexistant. Un état de fait qui n'avait pas cessé de faire râler Howard. J'avais accueilli la nouvelle avec plus de retenue mais n'en avait été pas moins offusquée.  Cela n'aurait pas vraiment dû me surprendre cependant. Il était évident dès le départ que le gouvernement n'aurait jamais laissé apparaître une agence d’espionnage et de protection internationale  sur son sol sans avoir la main mise dessus.  Et c'était d'autant plus vrai lorsque cette organisation avait été crée par un ingénieur et génie de renommée et une anglaise même pas naturalisée. Et alors aujourd'hui avec l'arrivée de voyageurs temporels, ils allaient encore moins nous laisser tranquille.

En toute honnêteté, j'avais du mal encore à en croire mes yeux. Et pourtant. Des voyageurs temporels venus du futur.... c'était de la science fiction.  Et ma réalité actuelle. J'en avais vu certains de mes propres yeux, et en côtoyais d'autres. Mais j'avais toujours besoin d'un petit temps d'adaptation. Ils avaient beau tout faire pour se fondre plus ou moins dans la masse, leurs manières ( ou manque de ) les trahissaient. Ils détonnaient qu'importe ce qu'ils faisaient. Pour un œil entraîné comme le mien, cela en était que plus flagrant.  Je m'étais surprise plus d'une fois à me pincer le bras pour m'assurer que je n'étais pas en train de faire le rêve du siècle. Autant dire que j'en aurais écrit un best-seller si cela avait été le cas. «  Ah enfin ! J'ai failli attendre. » déclarais je  en apercevant mon ami et en finissant de lisser les plis de ma jupe avant de réajuster mon chapeau sur mes boucles brunes. Avec tout ça , nous étions déjà en retard. Contrairement à mon collègue, j'étais réputée pour être ponctuelle. Les règles de bienséance étaient très importantes pour moi. J'avais été élevée de cette manière et je ne comptais pas envoyer cette éducation au feu. Peut-être un jour arrivais-je à les lui inculquer aussi ? Humm. ... probablement pas. Mais je pouvais toujours rêver. Tant que cela restait sain.  Et que cela ne concernait ni de près ni de loin le passé et les êtres chers qui en faisaient partis. Il y avait des rêves à oublier.  Des rêves qui ne devaient pas être rêvés.

   
on fait tomber le rideau

   
Prénom/pseudo: Take That. âge: 24 ans pays/région IDF fréquence de connexion 5-6jours sur 7 Comment as-tu connus le forum ?: fiche projet du forum sur PRD Dernier mot: Tout d'abord bravo pour cette ouverture  c2  Et si je peux me permettre, vous devriez mettre le modèle de la fiche de présentation en post-il ou annonce pour qu'il reste en haut  yes
   
cobain.


Dernière édition par Margaret Carter le Jeu 1 Déc - 19:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 1192
☆Age : 33


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Margaret Carter x Do not call me Peg'   Jeu 1 Déc - 18:13

Ma BBF bienvenue c2



⊳ music theme

I will love you till the end of time. Promise you'll remember that your mine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 489
☆Age : 25
☆Localisation : NYC


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Margaret Carter x Do not call me Peg'   Jeu 1 Déc - 18:19

Merci c2



THE FUTURE LOOKS GOOD
He said that you are, you are the future.He said that you are, you are the future. And the future looks good. The future looks good.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Super-Héros



☆Paroles Échangées : 361
☆Age : 19


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Margaret Carter x Do not call me Peg'   Jeu 1 Déc - 18:46

Bienvenue sur le forum euh la best friends de mon père qui est jeune.
Bonne chance pour ta fiche !!!



Are You Insane Like Me ? Been In Pain Like Me ? 
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream You're part of a machine, you are not a human being With your face all made up, living on a screen Low on self esteem, so you run on gasoline"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 489
☆Age : 25
☆Localisation : NYC


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Margaret Carter x Do not call me Peg'   Jeu 1 Déc - 19:25

Merci Tony pour ton accueil luv

Je pense avoir fini ma fiche! J'espère que cela conviendra ohoh



THE FUTURE LOOKS GOOD
He said that you are, you are the future.He said that you are, you are the future. And the future looks good. The future looks good.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Super-Héros



☆Paroles Échangées : 361
☆Age : 19


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Margaret Carter x Do not call me Peg'   Jeu 1 Déc - 20:36

Alors alors, je viens te valider car je trouve que tu écris très bien et avec le " je " ça fait très personnel ( normal tu vas me dire). On voit une Peggy forte et à la fois traumatisée, tu as dû beaucoup étudier le personnage et lui donner un petit côté plus personnel, un petit peu de ton point de venue. Alors le seul petit bémol ou l'as-tu fait exprès, tu as oublié de parler de Steve et de son commando, cela aurait été bien et j'espère que tu le feras dans ton rp même si je pense que tu voulais faire part du côté un peu féministe de Peggy, en l'omettant ( une supposition).


Félicitations !!!





Hello à toi jeune aspirant membre :aloa:
Tu as à présent officiellement fini ta fiche clap Alors maintenant les choses intéressantes commencent pour toi. Tout d'abord tu dois recenser ton avatar ICI Faire ta fiche de lien LA et recenser tes RPS ICI. Si tu désires un métier, n'oublie pas d'en faire la demande Ici et si tu es un Amélioré il te faudra en plus déclarer ton pouvoir .En cas de besoin d'informations complémentaires sur le forum, n'oublie pas que notre merveilleux Staff est là pour toi hihi
Allez hop maintenant place au jeu c2



acidbrain



Are You Insane Like Me ? Been In Pain Like Me ? 
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream You're part of a machine, you are not a human being With your face all made up, living on a screen Low on self esteem, so you run on gasoline"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 489
☆Age : 25
☆Localisation : NYC


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Margaret Carter x Do not call me Peg'   Jeu 1 Déc - 20:56

Merci pour cette validation Tony queen

Alors pour Steve c'est fait exprès xD Il est là tout au long de l'histoire implicitement car elle se rappelle ce qu'elle a perdu et qui elle a perdu. Mais je ne voulais pas le citer car pour moi deux ans c'est pas assez pour faire son deuil. Pour moi, elle a encore du mal à le dire. A se l'avouer presque. C'était cette idée que je voulais faire passer ... mais bon je me suis loupée pend



THE FUTURE LOOKS GOOD
He said that you are, you are the future.He said that you are, you are the future. And the future looks good. The future looks good.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Super-Héros



☆Paroles Échangées : 361
☆Age : 19


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Margaret Carter x Do not call me Peg'   Jeu 1 Déc - 20:57

Oh je m'en doutais que c'était soit c'est passé, soit voilà , c'était fait exprès, comme je me disais.



Are You Insane Like Me ? Been In Pain Like Me ? 
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream You're part of a machine, you are not a human being With your face all made up, living on a screen Low on self esteem, so you run on gasoline"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Margaret Carter x Do not call me Peg'   

Revenir en haut Aller en bas
 

Margaret Carter x Do not call me Peg'

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Isabella Eloïse Carter {OK}
» Maison de Carter (-18 ans)
» When everything goes wrong, call Superman.[with Chase Turner]
» Gamertag , Call of duty MW2 ( X360)
» Call of Chtulhu LCG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Temporus :: First Class :: Votre identité secrète :: Présentations terminées-