Partagez | .
 

 Try To Remember That Kind Of September ~ Anthony & Howard ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Super-Héros



☆Paroles Échangées : 361
☆Age : 20


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Try To Remember That Kind Of September ~ Anthony & Howard ~   Mar 31 Jan - 23:13


Try To Remember That Kind Of September
Anthony & Howard

" Ok , se prendre le mur en plein tête n'était vraiment pas une idée" pensa Tony tandis que sa tête était en ébullition. Il avait vraiment mal. Tony était perdu. Son père était mort il y a un peu plus de 20 ans et pourtant il était là devant lui fier et droit, jeune et plein de vie. Il était incapable de réfléchir correctement, d'aligner deux ou trois équations et en faire le calcul tant sa tête lancinait contre son crâne. Il commençait à marcher vers la porte de la chambre d'ami. Dormir dans la même maison que son jeunot de père. Ok. Mais dormir avec lui. Jamais.  Malgré son maux de tête qui le lancinait affreusement, il se rendit compte que c'était la première fois qu'il voyait son père réellement jeune. A sa naissance, Howard était âgé de 53 ans. Il n'était déjà plus tout jeune avec une moustache et des cheveux grisonnants. Tony avait eu des problèmes pour ça. Sa mère l'avait eu vraiment tard, à 2 ans de la ménopause, à 48 ans. Il y avait eu beaucoup de ravages concernant ce fait. Les médias qui s'étaient emparé de cette information et de sa naissance dans un hôpital non loin de là. Les médias avaient hurlé au scandale, qu'au vu de l'âge de Maria, c'est impossible. Que le bébé qu'elle tenait dans ses bras à la sortie avait été adopté par le couple. Heureusement, les rumeurs se sont tus au fur et à sa mesure qu'il grandissait et qu'il prenait les airs des deux parents. Il tenait beaucoup de Howard, il était presque le parfait petit sosie. Il tenait tout de lui, son physique, certains traits de caractères, son génie mais Tony possède tout de même un tas de choses de Maria. Des traits, quelque petits traits de caractères et son talent pour la musique. A cet instant, il se demandait si son père connaissait déjà sa mère, s'ils s'étaient déjà rencontrés et amoureux. Sa mère lui avait raconté une ou deux fois leur rencontre, elle avait dit que cela n'avait pas été un coup de foudre immédiatement, elle l'avait trouvé un peu trop prétentieux à son goût. Sa mère n'avait jamais été du genre à lui cacher des choses, elle lui disait tout, lui racontait tout. Enfin, elle était le total contraire de Howard Stark qui était un ivrogne et ne parlait jamais de rien à sa famille. Ils avaient eu certes des petits beaux souvenirs mais tellement peu nombreux que Tony croit même de les avoir rêver. 

Tony sentit une étreinte qui le guida dans le lit à l'odeur parfaitement masculine et de luxe, avec de la soie. La main sur sa poitrine, sur la cicatrice du réacteur ARK ne lui avait certes pas fait mal mais frisonner. Cette partie avait été fragilisée à cause de ce réacteur. Maintenant lorsqu'on le touchait là, il avait des coups d'électricité et son coeur a souvent un petit sursaut. Tony le laissa guider pour le remettre dans un lit. Bizarrement, son père ne lui avait jamais guidé au lit, à vrai dire, il ne l'avait jamais mis au lit tout court. Son père rentrait beaucoup trop tard, ou tout simplement trop ivre ou bien, il n'avait tout simplement pas voulu le faire. Après tout, Howard n'avait jamais fait dans le sociale et l'humanitaire même avec son fils unique. Il ne comprenait pas son père, Howard avait eu du mal à l'avoir, il a fallu ne jamais l'avoir. Howard avait eu de la chance, il aurait dû être proche de son fils. Plus que proche, il aurait dû le gâter même mais rien. Howard n'avait jamais rien partagé avec son fils à part la mécanique. Howard n'avait jamais voulu aller jouer à la balle ou regarder la télévision, un match, rien. Ils n'avaient partagé que des petits déjeuners. Non, parce que Howard était un homme bien trop occupé par son travail. 

- Oh ça va , j'ai vécu beaucoup plus pire dans ma vie qu'une tête dans un mur, même si ça me lancine, râla Tony. On a toujours des options, je peux bouger, je vous assure ! Et..., vous ne changerez pas d'avis ?  Demanda-t-il résigné.

Il était allongé et cela lui faisait du bien, beaucoup de bien à sa tête. Elle lui lancinait beaucoup moins. Beaucoup moins. Il eut un rire en l'écoutant parler des jolis femmes brunes. Sa mère était brune avant de devenir blonde par sa faute. 

-Je préfère les jolis femmes aussi, j'ai même une certaine rousse avec un mauvais caractère et une patience à toute épreuve en vue donc vous ne m'intéressez pas du tout, murmura Tony en plissant les yeux vers l'homme avec le peignoir.  

Il ne répondit pas au fait de dormir, dormir chez lui était quelque chose étrange. Il dormait parce qu'il le devait. Pour lui, c'était une perte de temps énorme mais son corps lui obligeait et puis il appréciait dormir aux côtés de sa belle rouquine. 




 
© HELLOPAINFUL





Are You Insane Like Me ? Been In Pain Like Me ? 
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream You're part of a machine, you are not a human being With your face all made up, living on a screen Low on self esteem, so you run on gasoline"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 1192
☆Age : 33


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Try To Remember That Kind Of September ~ Anthony & Howard ~   Lun 13 Fév - 22:35

WTF
Howard & Tony
Quel sale caractère celui là ! Je ne sais pas qui a fait son éducation mais il y a clairement eu des ratés ! Il râle à nouveau en me disant qu'il a connu pire et que franchement là ce n'est absolument rien pour lui. Je veux bien le croire, quand on a une graine qui a pousser aussi haute et grosse qu'un arbre dans la tête, on doit souvent se retrouver à se taper la tronche contre les murs ou nu dans un le lit d'un inconnu ! Le voilà à présent qui me demande si je ne vais pas changer d'avis. Je soupire et je lui dit d'un ferme : "Non aucune chance alors on est gentil, on obéit et on s'endors. Nous éclaircirons toute cette histoire demain." Il finit finalement pas obtempérer et s'allonger dans mon lit et franchement ça me rassure car je ne me voyais pas le porter jusqu'à la chambre d'ami. Il me dis ensuite que je n'ai aucune soucis à me faire et que son penchant sexuel va aux femmes brunes et non aux jolies hommes et qu'il a d'ailleurs une rousse dans sa vie avec une patience à toute épreuve pour veiller sur lui. Cette déclaration me fait sourire. Je secoue la tête puis je reprends : "Eh bien vous êtes semble t'il un chanceux d'avoir trouver la perle rare. Raison de plus pour vous de dormir. Nous contacterons votre petite amie demain et elle pourra ainsi vous récupérer en pleine santé et reposé !" Et par la même occasion elle me retirera cette épine à bouc du cul, pour que je reprenne ma vie tranquille !

D'un coté j'envie Tony. Même si il n'a clairement pas toute sa tête, il a une personne dans sa vie qui veille sur lui et qui l'aime. Bien sur, moi j'ai Jarvis, mais en aucun cas il ne pourra remplacé l'amour inconditionnel qu'une femme pourrait me donner. Bien sur j'ai des amantes et même bien plus que je serais capable de me souvenir et de compter. Mais y en a t'il ne serais ce qu'une seule qui ai vraiment compter pour moi ? Je connais le sexe, la chaleur d'un autre corps sur le miens, les sensations charnels que cela procure, mais l'amour, le vrai lui est, et me restera étranger... Pour qu'il entre dans ma vie un jour, il faudrait que je sois capable de m'ouvrir réellement à une autre personne et surtout d'offrir plus que mon corps et mon argent à une femme.

Je suis épuisé tout cela s'en est trop pour moi ce soir. Tony va dormir et moi aussi et vue qu'il squatte à nouveau mon lit, je crois que c'est finalement moi qui vais devoir aller dormir dans la chambre d'ami. Je dors mal hors de mon lit, mais c'est sois ça, sois dormir avec ce cinglé ! Je me lève, j'arrange mon peignoir en resserrant ma ceinture puis je me dirige vers la porte. Je l'ouvre puis je dis tout en sortant : "Bonne nuit Tony à demain." Je franchis ensuite la porte, je la ferme et je me dirige tranquillement vers la chambre d'ami.



⊳ music theme

I will love you till the end of time. Promise you'll remember that your mine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Super-Héros



☆Paroles Échangées : 361
☆Age : 20


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Try To Remember That Kind Of September ~ Anthony & Howard ~   Mar 28 Fév - 21:35


Try To Remember That Kind Of September
Anthony & Howard

Qu'il avait mal à la tête ! C'était juste horrible. Il se l'était pris de bon gré mais cela faisait vraiment mal. Bourré, Tony se l'était déjà pris en pleine tête mais pas ainsi. Il avait l'impression qu'on lui compresse le cerveau, que son crâne se rétrécissait tandis que son cerveau grandissait à l'intérieur. Il avait vraiment mal, énormément mal. Il avait du mal à garder de l'équilibre au point que son propre père l'a mis au lit. Wow, mon père m'a mis au lit, la première fois qu'il me fout au lit et il ne sait pas qui je suis, pensa Tony.  Enfin, la première fois et Tony n'avait plus 5 ans mais 45 ans. Il ne voulait plus se faire border par ses parents. Il se souvint qu'à 5 ans, Tony avait tout pour être heureux. Il voulait un jouet, il l'avait dans l'heure. Il voulait telle choses, il l'avait dans l'heure ou le jour suivant.  Par contre, un repas en famille, il pouvait toujours attendre. Une sortie à la pêche avec ton père, non celui-ci picole trop et travaille trop pour s'occuper de son petit. Au point, que ce fut la première fois que Howard vint le mettre dans le lit et le réprimande afin qu'il dorme. Où est la caméra ? Se demanda-t-il. 

-Dormir, c'est nul ! S'exclama-t-il d'un air boudeur. 

La fatigue vint ponctuer, faisant briller ses yeux mordorés. Il était fatigué, ses paupières se fermaient mais il voulait lui parler. Parler avec son père. Oui, le faire comme il n'avait jamais pu le faire. Ses yeux se fermaient de plus en plus. 

- Non, elle m'a quitté ! Elle est partit, s'enquit-il en somnolant. 

Tout doucement, sur ses mots, il vint à s'endormir. Ses yeux se fermaient tandis que l'inconscience le prit aussitôt. Il réglera ça plus tard. 

 
© HELLOPAINFUL





Are You Insane Like Me ? Been In Pain Like Me ? 
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream You're part of a machine, you are not a human being With your face all made up, living on a screen Low on self esteem, so you run on gasoline"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Try To Remember That Kind Of September ~ Anthony & Howard ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Try To Remember That Kind Of September ~ Anthony & Howard ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Anthony Todd [validée]
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» Anthony arrive
» Une lettre d'adieu... [PV Anthony G]
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Temporus :: Archives :: Archives :: RPS finis-