Partagez | .
 

 Faith ▬ against the tide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 1:01


Faith Hazel Abberline
Nom: Fière de ses origines d'anglaise pure-souche, elle porte le nom d'Abberline. Prénom(s): Faith, premier prénom choisi par sa mère, et Hazel, choisi par son père. Surnom(s) Son prénom est déjà assez court et guère idéal aux surnoms, mais il arrive qu'on l'appelle Abby en diminutif de son patronyme. Age Elle est âgée de trente-cinq ans et n'a pas vraiment vu le temps passer ces dernières années. Date de naissance: C'est le dix-sept mai dix-neuf cent douze que Faith voit le jour. Lieu de naissance: Ses parents y vivant depuis toujours, elle naît à Cardiff, en Angleterre. Origines: Son accent britannique trahit ses origines dès qu'elle prononce un mot. Statut matrimonial: Mariée à son travail, Faith fut brièvement fiancée il y a de nombreuses années. Elle abandonna son promis à l'église devant tout le monde et ne s'est guère préoccupée de ce genre de choses par la suite. Orientation sexuelle: Bien qu'elle ne se soit jamais posé la question à ce jour, Faith est une bisexuelle refoulée. Métier: Psychologue hors-pair au sein du SHIELD, il n'est pas rare qu'elle soit consultée, de part sa capacité exceptionnelle à lire les gens, en tant qu'analyste pour faire des rapports sur certains éléments humains, adverses ou alliés. Pouvoir: Faith ne possède aucune capacité hors du commun à ce jour, si l'on met de coté son sens de l'observation et du jugement presque sans faille. Et ses tourtes à la viande. Groupe: SHIELD. Avatar: Caitriona Balfe the queen. Crédit icon: Shiya.

raconte moi une histoire

Le petit appartement sur Madison Avenue est plongé dans la pénombre. A travers les interstices des volets mal fermés et malmenés pendant la nuit par un vent certain, tentent de s’infiltrer les rayons du soleil matinal. Dans un froissement de draps, accompagné d’un geignement signe d’un réveil difficile, Faith se redresse tant bien que mal. A ses côtés, un homme dont elle n’arrive pas à déterminer si le plus grave est le fait qu’elle ne se souvienne pas de son prénom, ou qu’elle s’en fiche totalement. Il dort profondément et un instant, la brune aux boucles en bataille pense à le pousser hors de l’appartement pour retrouver sa chère et tendre solitude. Mais cela ne se fait pas, comme on dit. L’anglaise s’extirpe du lit, enfilant un peignoir sur son corps délicieusement engourdi, et quitte la chambre pour le salon. Une légère odeur de vin et de tabac flotte dans la pièce, les verres encore posés sur la table. A côté d’eux, l’étui à cigarettes de l’homme sans nom. Sans gêne, Faith en prend une et, une fois allumée, ouvre l’accès au balcon et s’installe sur la chaise unique qui y prend toute la place. Les paupières closes, elle écoute New York qui s’agite en fumant tranquillement. Quelque part au fond d’elle, elle entend presque sa mère râler. Lui dire qu’elle n’a que la peau sur les os et qu’il faut qu’elle prenne un petit-déjeuner. Qu’il faut qu’elle arrête de fumer autant, que sa voix n’aurait ainsi pas ce petit côté éraillé. A côté, son père rit et tend un paquet de cigarettes à sa fille dans le dos de sa mère. Echange de regards complices entre père et fille, aussi clair que le ciel un jour d’hiver ensoleillé.

Les parents de Faith sont morts il y a de cela sept ans, le premier jour du Blitz. Cette pensée serre encore le cœur de l’anglaise qui, fille unique, était aussi proches d’eux qu’on le pouvait. Ils n’étaient pas une famille particulièrement aisée, mais ses parents ont toujours tout fait pour qu’elle ne manque de rien et surtout, pour qu’elle puisse vivre sa vie comme elle le voulait. Ils ont quand même essayé de la marier, à l’âge de dix-huit ans, au fils d’un ami de la famille. Un banquier, très convenable, agréable, possédant même un très bon sens de l’humour. Bien que Faith réussît à nouer une complicité avec lui en dépit de leurs dix années d’écart, jamais elle ne l’aima. Jamais elle ne put se résoudre à s’enchaîner à un homme de cette manière, et elle ne se présenta pas à l’église ce printemps de dix-neuf cent trente. Son père la trouva, portant encore sa robe de mariée, errant sur les bords de la Tamise. Il essaya de la sermonner mais sans succès, préférant voir les yeux de sa fille pétiller de bonheur que briller à cause des larmes. Ils passèrent la journée bras dessus-dessous à se promener, refaisant la vie comme si c’était le dernier jour, partageant des cigarettes et repoussant l’échéance du retour à la maison. Finalement, quand la nuit fut entièrement tombée, il dût porter Faith dans ses bras jusqu’à la maison. Faith, si légère et aérienne, dont le visage endormi la faisait ressembler à l’enfant qu’elle n’avait jamais cessé d’être.
C’est au lendemain de cet événement, alors que sa mère boudait dans un coin la perspective envolée de ses petits-enfants, que la jeune femme exprima son désir de faire des études dans le domaine médical, et plus particulièrement psychologique. Cela prit quelques jours et de grandes discussions houleuses, notamment avec sa mère qui persistait à vouloir faire d’elle une femme au foyer mais, avec l’aide de son père, Faith réussi à lui faire entendre raison et put s’engager sur cette voie qu’elle pensait être la sienne.

« Faith ? » L’interpellation fait légèrement sursauter la brune qui se lève de la chaise pour quitter le balcon minuscule. Dans le salon, l’homme sans nom se tient fièrement, entièrement nu et visiblement bien réveillé. « Tu peux utiliser la salle de bain avant de partir, si tu veux, » lance l’anglaise en refermant la porte du balcon d’un air tout à fait désintéressé. « Tu ne me fais pas un café ? » La question, au ton presque vexé, fait éclater de rire la jeune femme qui se retourne vers son interlocuteur. « Je ne suis ni ta femme, ni ta mère, et encore moins propriétaire d’un bed and breakfast. Et puisque c’est ainsi, je ne te fais pas non plus le privilège de pouvoir utiliser la salle de bain. » Faith accompagne ses mots d’un petit sourire suffisant, le menton légèrement relevé, en indiquant la porte de l’appartement. Le message passe visiblement et en moins de cinq minutes, l’homme sans nom est habillé puis claque la porte sans ménagement. . La brune lève les yeux au ciel en marmonnant quelque chose sur l’amour propre masculin et ferme la porte à clef pour s’éclipser sous la douche. L’eau chaude détend ses muscles et c’est finalement bien réveillée qu’elle sort de la petite baignoire pour se préparer à aller au travail. Cette pensée lui tire un sourire satisfait alors qu’elle sèche ses boucles indomptables.

Cela fait un peu plus d’un an que Faith a été recrutée par le SHIELD afin d’y exercer son métier de psychologue. A cette proposition d’emploi, c’est sans regret aucun qu’elle ferma son propre cabinet qu’elle avait pourtant eu tant de mal à ouvrir à peine un an avant la guerre et à remettre à flots à la fin de celle-ci, et qu’elle quitta son pays natal. Son arrivée aux États-Unis est donc relativement récente et elle ne peut dénier son mal du pays récurrent, tout en s’émerveillant de cette nouvelle terre sous ses pieds et des opportunités qui s’offrent à elle. Car bien qu’elle n’aie put exercer à son propre compte que pendant une année, Faith avait d’abord décroché un poste dans un hôpital londonien plutôt réputé de par ses excellentes analyses, ses notes parfaites et de chaudes recommandations de ses professeurs.

En enfilant son tailleur préféré d’un bleu sombre légèrement cendré, l’anglaise se demande dans un excès d’émotion enfantin, si ses parents seraient fiers d’elle aujourd’hui. Elle qui propose aux autres l’image d’une femme indépendante et qui se veut forte comment le souhaitait son père, mais qui n’arrive pas à s’engager dans de véritables relations sociales ou amoureuse comme en rêvait sa mère. Le constat est mitigé et Faith chasse cela de son esprit en quittant l’appartement pour se rendre au théâtre à l’apparence délabrée qui abrite son lieu de travail.


on fait tomber le rideau

Prénom/pseudo: Et une bouteille de Rhum(ane) ! Age: Vingt-trois ans. Pays/région Hon hon baguette. Fréquence de connexion Régulière. Comment as-tu connus le forum ?: Je ne sais plus si c'était sur PRD ou Bazzart j'avoue. Dernier mot:  :ventura:
cobain.


Dernière édition par Faith H. Abberline le Dim 11 Déc - 13:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Super-Héros



☆Paroles Échangées : 361
☆Age : 20


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 1:19

Bienvenue sur le forum Faith ! 
Bonne chance pour ta fiche ! 
Si tu as des questions, n'hésites pas ! Howard et moi sommes là pour en parler ! 
Tu as 15 jours pour terminer ta fiche.

Ps : J'aime ton vava, je l'adore comme actrice.



Are You Insane Like Me ? Been In Pain Like Me ? 
And all the people say "You can't wake up, this is not a dream You're part of a machine, you are not a human being With your face all made up, living on a screen Low on self esteem, so you run on gasoline"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 2:20

Merci beaucoup Tony, et pour le bel accueil en cb aussi. timi
J'ai hâte de voir ce que donnera la thérapie familiale des Stark. shifty
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 5:56

Bienvenue par ici ! (excellent choix d'avatar je trouve) c2
Revenir en haut Aller en bas


☆Paroles Échangées : 330
☆Localisation : NYC


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 10:00

Bienvenue miss !! speed

Psychologue au SHIELD hein ? dr Je pense qu'il va nous falloir un lien toi et moi une fois que tu seras validée. dr


They call me useless, careless, nobody ought to miss with the thing they don't understand. They call me hopeless, heartless, there's no way out of this when it's so far out of your hand. I confess there's a hole in my chest from the things that I did and the gun in my hand. I won't rest till it's all done and set and I get what I give.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 11:08

Merci beaucoup Maria ! :bave1:

Oui Erik, Des séances divan ne feraient pas trop de mal à certains agents je pense. dr Et ce sera avec grand plaisir ! timi
(Je survalide ton choix d'avatar pour le personnage soit dit en passant. speed )
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 11:46

Bienvenu parmi nous! Ce choix d'avatar est parfait *_*
Revenir en haut Aller en bas


☆Paroles Échangées : 489
☆Age : 25
☆Localisation : NYC


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 11:57

Bienvenue Faith c2

J'ai hâte de découvrir ton personnage ! Et vu son métier, un lien va s'imposer je pense dr
Bon courage pour ta fiche brille



THE FUTURE LOOKS GOOD
He said that you are, you are the future.He said that you are, you are the future. And the future looks good. The future looks good.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 11:59

Merci Sherlock ! timi

Oh la plus belle des Carter, je défaille. pom Merci beaucoup, ce sera avec un infini plaisir pour un lien ! ohoh c2
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   Dim 11 Déc - 12:21

timi
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Faith ▬ against the tide   

Revenir en haut Aller en bas
 

Faith ▬ against the tide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Un rendez-vous sanglant. [Faith]
» Shopping Trip [Faith]
» Factory of faith ♦ demande en attente
» Factory of faith ♦ demande en attente
» Enterrement de Koloko et Faith...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Temporus :: Archives :: Archives :: Prez, Liens invités-