Partagez | .
 

 And he told me I was holy | Winter Widow.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: And he told me I was holy | Winter Widow.   Mar 10 Jan - 19:35

And he told my I was holy.

Natalia
&
James
Les Veuves. C'était au fil de ses explorations silencieuses dans les couloirs qu'il les avait aperçues. Graciles, belles, dangereuses. Il appréciait ce qu'elles représentaient et bien qu'on lui tannait assez souvent qu'il avait du travail auquel s'atteler plutôt que de les observer, James continuait de poser son regard de glace sur les petites danseuses à chaque fois qu'il passait devant les classes auxquelles elles étaient assignées. Le KGB recelait beaucoup de secrets auxquels il n'avait pas accès, lui, simple soldat, machine à tuer. Il était l'assassin parfait que l'on aimait avoir à ses côtés pour la sûreté que cela rapportait, l'atout dont personne n'avait entendu parler parce que le projet Winter Soldier ne venait que d'être lancé. Même après les années qui s'étaient écoulées, ne laissant sur son visage qu'une neutralité apparentée aux sentiments qu'on lui avait demandé d'abandonner, les russes ne venaient que de lancer pleinement ce qu'ils avaient imaginé. Ainsi se retrouvait-il propulsé dans une base qu'il n'aurait jamais cru se voir un jour fouler, pourtant ainsi se déroulaient les longues après-midis durant lesquelles il avait à s'occuper. Écouter les briefings ainsi que les débriefings, observer l'avancée des matériels qu'ils développaient, assister aux entraînements de la nouvelle brochette qu'ils venaient d'engager. Ici, les espions se succédaient. Ils grandissaient, mûrissaient, périssaient, et une nouvelle élite était préparée. C'était barbare et sanglant, de simples gamins que l'on acclimatait sans remords à un travail ordinairement exécuté par des personnes bien plus âgées. Sauf qu'il s'en fichait. Il ne bronchait pas, restant aussi silencieux lorsqu'il les voyait crever comme des bêtes.

Dans cette joyeuse petite usine à fabriquer de véritables machines à tuer, les entraînements s'effectuaient de deux façons. Il y avait celle que l'on pouvait qualifier de douce, où la bataille comptait plus que l'issue finale, où les corps s'entrechoquaient, où la pratique était répétée afin d'exceller. Et il y avait celle où les enfants se combattaient pour que les véritables maillons forts soient sélectionnés. La seconde catégorie ne l'intéressait pas, il faisait généralement en sorte de ne pas être appelé lorsque cela avait lieu. Ce n'était pas par compassion, ni par pitié, et encore moins par dégoût. Il n'en comprenait simplement pas l'intérêt puisque même pour les plus faibles, il y avait moyen de s'améliorer. Gardant en conscience que lui-même avait été au bas de l'échelle, n'ayant que pour seule et simple capacité de savoir tirer, il n'avait jamais été un grand combattant surentraîné. Sauf qu'il avait été taillé, aiguisé, et que désormais il était prêt à vouloir enseigner.

Le projet Widow lui avait été alors confié, même si son attention ne s'était pas portée sur toutes les candidates que les supérieurs avaient gardées. Vingt-huit représentait un gros nombre, surtout pour une cellule que l'on qualifiait de secrète. Mais soit, qui était-il pour contester ce que des gens mieux placés décidaient ? Il n'était qu'une ombre, une tâche que l'on pouvait facilement effacer malgré qu'il était le seul de son gabarit. Un modèle unique, un jouet fabriqué en une seule édition. James n'était pas encore certain quant au fait de savoir si cela lui plaisait ou le répugnait, sauf qu'à ce stade sa vie, il préférait se déconnecter, agir plutôt que penser. Voilà pourquoi apprendre à des gamines à se battre semblait la meilleure opportunité qu'il ait à se mettre sous la dent en attendant d'être ré-affecté.

Les bras croisés, il attendait dans la salle qu'on lui avait indiquée. Un ring se présentait en son centre, quelques bancs vidés de toute trace humaine résidaient à ses côtés, lui rappelant désagréablement qu'à n'importe quel instant, cet enseignement pouvait être suivi par des agents. Ses doigts de chair glissèrent distraitement sur une corde, ce jour était consacré à la jeune Romanova. Elle était la recrue la plus performante d'après la vieille aigrie qui s'occupait des jeunes femmes. Il ne l'avait encore jamais remarquée, bien que sa chevelure de feu était reconnaissable entre milles. Ses lèvres se pincèrent avant qu'il ne tourna la tête vers la seule source de bruit, le claquement de la porte brisant ainsi le silence qui avait régné durant les longues minutes où il s'était cantonné à attendre. Se redressant, il plissa les yeux pour jauger la demoiselle, aussi fragile et douce qu'elle semblait paraître il y avait cette note meurtrière qui se dessinait dans l'émeraude de son regard. Et ça lui plaisait.  « Natalia ? »

camo©015
Revenir en haut Aller en bas
 

And he told me I was holy | Winter Widow.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Test Winter Assaut par Manik
» Jean-Guillaume de Winter
» Holy Knight
» Une arme éveillée pour tuer : Winter is coming
» Winter Tournament kits!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Temporus :: Across The World :: Le Reste du Monde :: URSS-