Partagez | .
 

 La bêtise [Katherine Stark - Docteur Strange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: La bêtise [Katherine Stark - Docteur Strange]   Lun 27 Fév - 21:33

Cette maison est juste extraordinaire! Je ne devrais pas m'étonner d'une telle chose, dans la demeure même qui abrite une cape douée de vie qui me permet de voler, mais... Wow! Des portes- fenêtres donnant sur plusieurs endroits dans le monde, réglable à souhait. Des artefacts magiques à ne plus savoir quoi en faire. Des livres de magie très intéressants. Cette maison peut me tenir occupée, à elle seule, toute une vie en exploration. Cet endroit que j'ai découvert il y a une semaine n'est définitivement pas ordinaire. Il appartient forcément à un être extraordinaire, que va -t- il penser en me voyant occuper son temple? J'ai encore du mal à considérer ce lieu saint comme un simple abri, il est porté par la magie et la spiritualité, je le sens dans ses murs et ses objets. L'un de ceux- ci attire mon attention aujourd'hui, il m'inspire des sentiments qui me rappellent le jour où j'ai ouvert le portail vers cette dimension sombre.

Je sais que j'ai commis une grosse erreur ce soir- là à Kamar-Taj, mais si je veux rentrer à mon époque, j'ai l'impression que je dois y revenir, pour y retrouver le portail temporel. J'ai tenté de retrouver l'Ancien pour lui demander le livre, mais Kamar-taj n'est plus à l'endroit où je l'ai trouvé dans le futur. Je dois me débrouiller, ce qui fait partie de mes nombreux talents. Ainsi, me voilà à examiner un objet cylindrique qui me semble porteur de quelque chose qui me met mal à l'aise, sans savoir réellement pourquoi. Je le palpe par tous les endroits, jusqu'à entendre un déclic qui me fait afficher un sourire de victoire. Rien ni personne ne me résiste très longtemps! Le cylindre, dont j'apprendrai plus tard le nom comme étant un phylactère, s'ouvre sous mes yeux éblouit, en dégageant une douce chaleur et une lumière rouge sombre. Soudain, un rayon sortant de l'artefact me frappe de plein fouet et me projette en arrière. Je heurte un placard dont les portes se brisent sous l'impact de mon dos, avant que je ne retombe lourdement au sol. C'est douloureux.

Le phylactère continue de projeter quelques rayons en lévitant au- dessus du parquet, avant de retomber. Les faisceaux de lumière tournoient dans la pièce en dégageant chaleur et dépression d'air à cause de la forte énergie qu'ils dégagent. Ils s'arrêtent enfin en une rangée d'êtres démoniaques qui ne font pas du tout attention à moi. Le premier mot qui sort de la bouche de l'un d'eux est "vengeance", en une langue ancienne que j'ai déjà apprise lors de mes études en 2017. Ce n'est jamais vraiment bon signe, ce genre de mot. Je suis tétanisé par l'aura mortelle qu'ils dégagent tous, mais que et qui sont- ils? Avant d'avoir poussé la réflexion plus loin, ils s'en vont en prenant brutalement leur envol, détruisant le plafond pour se créer une ouverture. Mais qu'est- ce que j'ai encore fait?
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: La bêtise [Katherine Stark - Docteur Strange]   Ven 3 Mar - 14:37

Steven & Kat"


« Quartier de Brooklyn»
Enfin. J'avais réussie à atteindre le White Horse sans encombre. Une aventure avec les policiers de la ville, me suffisais, je n'étais pas prête à tenter de nouveau l'expérience. Il faisais nuit noir, et à cette heure le cabaret étaient pleins et était en pleine représentation. Heureusement que l'autre partie du bâtiments étaient accessible par l'extérieur. Enfin accessible et visible pour toute personne magique. Le refuge était vide quand j'y suis arriver. Enfin vu l'heure, non amis vampire devait trainer dans la ville et les autres dormir dans un bon lit à l'étage. Chose que je comptais faire aussi. J'avais eu une très longue et éprouvante journée.

Après une bonne nuit, dans un lit douillet, un endroit calme -et surtout familier, car en dehors de la décoration qui était d'époque, le bâtiment était le même- je me sentais déjà mieux. Ma mauvaise humeur face aux incompétents rencontré la veille, était passée. Mais ma frustration d’avoir atterrie à cette époque, était toujours là. C'était vraiment pas une période de l'histoire que j'aimais. Et c'était tellement décaler par rapport à mon ère contemporaine. En 1947, mes parents se connaissais même pas. Il allait se marier dans 6 ans et mon frère naitre dans 10 ans. Un vrai bordel. Les voyages dans le temps étaient à éviter, et il avaient de nombreuses raisons à cela.

En prenant mon petit-déjeuner, j'ai croisé deux autres personnes au refuge. L'une d'elle venait aussi de mon époque. Bon bah deux sorciers des années 2010, on allait se tenir compagnie de cette période de fou. J'ai remis ma robe violine, de la vieille, j'avais enlever les quelques tâches que le passage en cellule avait pus y déposer. Je réfléchirais à ma garde robe plus tard. Je voulais simplement aller dehors, me poser sur un banc et observer au mieux ce qui m'entourais pour en apprendre le plus possible. Histoire de bien m'intégrer.


Assisse sur un banc public, la vie défilant devant moi, mon regard est lointain. Perdue dans mes pensée, dans mes envies d'utiliser la magie pour rentré chez moi, je ne fais pas du tout attention aux trois créatures qui viennent de passer dans le ciel. Ce n'est qu'a leur atterrissage que le bruit attire mon attention. Je tourne la tête et en total stupéfaction je voie trois démons des cercles poser sur le toit du White Horse, me fixant. Bon. C'est quoi ce bordel ? Tant qu'ils reste dans la périphérie de la magie du bâtiments, ils seront invisibles aux humains, c'est une bonne chose. Mais pour les enfermer proprement, -sans qu'ils soient vu- il faudrait les attirer à l'intérieur du White Horse, bâtiments aussi invisible aux humains.

Je me lève doucement, et prend direction du refuge magique. Au bout de quelques pas, les trois créatures siffle une menace en enochien, et se jette à ma poursuite. Bien les enfants suivez moi, et personne ne vous verra. Une fois devant la porte, je me retourne et remarque qu'ils sont vraiment en pétard. Je sais pas ce qu'ils me veulent mais je ne les connaissais pas. Je fais crépiter de l'énergie pure dans mes mains, même sans phylactère, je pouvais les bannir, il suffisait de les affaiblir.

code by ORICYA.



Dernière édition par Katherine Stark le Dim 5 Mar - 14:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: La bêtise [Katherine Stark - Docteur Strange]   Dim 5 Mar - 12:03

J'ordonne à ma cape de me propulser à leur suite, sans attendre. Bien que les créatures soient bien plus rapide que moi, j'arrive à suivre une sorte de traînée démoniaque qu'ils laissent sur leur passage. Traînée qui disparaît rapidement, mais pas assez pour que je me perde. J'arrive à destination quelques instants après eux, flottant toujours dans les airs, immobiles pour observer avant d'agir. C'est alors que je vois une femme générer ce qu'il semble être de l'énergie magique pure de ses mains. C'est une magicienne donc, je garde l'information dans la tête. La langue qu'ils utilisent me donne une idée. J'entame les gestes nécessaires au sort, puis tourne les mains vers le quatuor. Une boule de lumière blanche apparaît et illumine le ciel, avant de se résorber en prenant la forme d'un ange descendant des cieux. Ange aussi grand que deux pavillons superposés. Les démons sont surpris et inquiets, se détournant de leur proie en voyant leur ennemi naturel arriver.

L'ange fait apparaître une lance gigantesque dans sa main droite et la lève pour les attaques. Pendant ce temps, cette diversion, je contourne rapidement le trio pour récupérer la sorcière et remonter bien vite vers le ciel sans me faire repérer. Je porte mon trophée dans mes bras, la soutenant par les jambes d'un bras et le dos de l'autre, le corps allongé.

"Je ne suis ni avion, ni un oiseau, ni Superman. Mais ravi de sauver votre journée, charmante demoiselle."

Je prends de plus en plus d'altitude en prenant la direction du Sanctuaire. Les démons finissent par découvrir la supercherie: l'ange n'est qu'une illusion qui disparaît quelques secondes après notre départ. Leur hurlement s'entend d'ici, les créatures se mettent à notre poursuite dans leur rage et leur frustration d'avoir été si facilement bernés. Malheureusement, ils nous rattrapent bien vite, l'un d'eux génère des javelots de sang tout autour d'eux, qu'il lance vers nous en rafale. J'esquive un certain nombre grâce à la cape qui sert de pilote automatique, mais quelques uns me m’égratignent les bras et les jambes. Les trois premières fois où je suis touché, je réussis à garder la femme dans mes bras, avec quelque secousses. Cependant, le dernier traverse bien trop profondément ma peau pour que je l'ignore: je la lâche.

Heureusement, j'avais commencé à perdre de l'altitude bien avant, elle ne risque pas grand chose. Ce qui n'est pas mon cas, puisque je passe à travers la porte d'une maison, avant de rouler par terre jusqu'à me cogner la tête à l'escalier le plus bras. Je suis sonné.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: La bêtise [Katherine Stark - Docteur Strange]   Dim 5 Mar - 14:26

Steven & Kat"


« Quartier de Brooklyn»
EJ’étais prête à en découdre. J’avais connu bien pire. La seule qui me dérangeait, c’était ce combat en pleine ville. Heureusement le champ magique du refuge du White Horse, était large, et tout ce qui était non humains qui rentrait dans son champs devenait invisible. J’adorais ce truc, c’était tellement pratique. Au moins je pouvais déchainer mes pouvoirs sans crainte d’être vue, où que ses démons de basse classe soient vu, imaginez la panique dans les rues !
Je n’ai pas vraiment le temps de charger une attaque, qu’un truc lumineux apparait alors dans mon champ de vision. Un…ange de lumière ? Okay vachement discret, on est en pleine ville, où il y a des centaines de personnes NON MAGES qui pourraient voir ça. Je ne sais pas qui a fait ça, mais certes cela avait attiré l’attention des démons, mais il y avait un risque que cela ne soit pas les seuls. Vu la taille que faisais cette illusion. La faire un poil plus petite pour qu’elle soit cachée par le refuge, trop compliquer ?

Je n’ai même pas le temps de râler, sur cette illusion angélique, que je me fais surprendre et je me fais embarquer. Je reconnais, pendant au cou de l’homme, l'Œil d'Agamotto.  Strange, purée, toi tu à fait une connerie. Les mortels je vous jure…Il avait même cité le héros d’une BD. Sérieux ?

-Non mais lâcher moi, je n’ai pas besoin de vous pour voler….

Totalement, je pouvais le faire de diverse manière : manipuler, l’air autour de moi, la densité des molécules, repousser le champ magnétique de la terre. Je faisais ça depuis que j’avais 12 ans/ la lévitation le premier truc défensif qu’une sorcière apprends. Bon, il est du genre téméraire, je ne peux pas lui enlever. Il faut qu’un démon lui plante une lance pour que je sois libérer. Si je continue à flotter dans les airs, lui ce n’est pas son cas. Et il prend bien cher. Je me téléporte jusqu’à lui, dans une légère brume vaporeuse, comme toujours.

-Strange ! Vous m’entendez ? Je vais vous soigner…

Je pose une main sur sa tête, et une légère chaleur s’en dégage. Cela répares toutes les cellules qui sont abîmées ou détruites dans son corps. Cela soigne donc aussi bien blessures que maladie.

-Il faut qu’on trouve un endroit, où les humains ne les verront pas ; pour qu’on puisse les bannir, on est loin de votre…..sanctuaire ?

Derrière moi apparait de manière furtive les démons. Je me retourne, je manipule la matière du plancher, pour les emprisonner dedans. Puis j’aide l’apprenti à se relever.

-Venez fait pas rester ici.


code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: La bêtise [Katherine Stark - Docteur Strange]   Mar 7 Mar - 19:24

Le choc est brutal, j'entends les cloches sonner. Je crois que je vais rester allongé un petit moment... Mais non, on m'appelle, par mon nom qui plus est. Comment le connait- elle au juste? Une question que je lui poserai au moment opportun. Si ce moment arrive avant que je n'y reste. J'essaie de bouger, je serre les dents, bouge les paupières. Nada. Bien que la guérison spontanée soit déjà en cours, la fracture -bien que légère- va prendre un peu de temps à ne plus me faire souffrir. Je sens une main d'une chaleur apaisante se poser sur ma tête, chaleur qui se diffuse rapidement dans mon corps. Mon énergie magique est boostée, ma guérison s'accélère. Je me relève tranquillement, ma faiblesse est passée.

"Je ne peux pas l'emmener au Sanctuaire, c'est trop dangereux. Par contre, je connais un autre endroit où les emmener, un lieu où ils ne pourront faire de mal à personne ni ne seront vus."

Je fais volte- face en même temps que la femme qui se trouve être aussi une magicienne, ou autre chose de similaire, qui les emprisonne à l'aide du plancher. C'est un sort de haut niveau de manipulation de la matière, même moi je ne suis pas capable d'une telle chose à mon niveau actuel... Serait- elle un maître? Il y a bien un Ancien femme, on aura tout vu avec un Maître femme. Elle m'ordonne de la suivre, mais je saisis son bras pour l'empêcher de bouger, profitant de l'immobilité de nos ennemis pour lui faire part de mon intention.

"Vous êtes leur cible, éloignez- vous le plus possible. Je m'occupe d'eux, je les emmène dans un endroit duquel ils ne pourront jamais plus vous faire de mal."

Pendant ma réplique, je place mon anneau dimensionnel dans ma main, insérant les doigts aux endroits adéquats. Je relâche la sorcière pour me propulser dans les airs en ressortant par l'ouverture que je me suis créée sans le vouloir, passant au- dessus de la tête des démons.

"J'invoque les chaîne du paradis, pour entraver les renégats et les affaiblir, par la force du Tout- Puissant."

Alors que je suis dos aux créatures, montant de plus en plus haut dans les airs, des chaînes magiques sortent de mon corps pour les emprisonner tous les trois. Chaînes qui restent reliées à moi, me permettant ainsi d'emmener mes prisonniers avec moi dans mon mouvement. Je tends ensuite la main devant moi, pour briser la barrière entre les dimensions, et entrer dans la dimension miroir avec les démons. La faille se referme aussitôt qu'ils soient passés. ça tombe bien, car les chaînes sont brisées. Les démons sont maintenant coincés ici, je n'ai plus qu'à trouver l'occasion de former un portail pour m'en aller. Cette occasion se présentera, à mon avis, si je réussis à les vaincre.

"Strange... Strange... Strange... Toujours aussi optimiste hein?"

Me dis- je à moi- même, même si certains appelleraient ça de l'arrogance. Un novice devant vaincre d'anciens démons très puissants... Je suis bien incapable de vous dire d'où me vient cette idée ridicule. Je sais seulement une chose: je dois le faire, je n'ai pas le choix. Je commence à réaliser le coût que demande une vie telle que la mienne, j'ai vraiment hâte de redevenir simplement docteur Strange, chirurgien en neurologie. Au moins, les choix de vie et de mort qui seront les miens n'impliqueront pas ma propre âme, mais celle des autres. En attendant, je mise ma vie pour sauver celle d'une autre, je ne me reconnais pas.

"Nous mangeons des magiciens au petit déjeuner depuis notre naissance dans les Flammes de l'Enfer, tu n'es pas de taille face à nous!"

Dit l'un des démons en enochien, avant de faire apparaître des javelots, des haches et des lames de sang tout autour de lui.

"La sorcière aurait peut- être eu une petite chance, mais pas toi!"

Ajoute son compagnon, en faisant apparaitre des armes maudites de la même manière, armes faits de métaux capables d'empoisonner le sang en une seule blessure. Les armes lévitent dans les airs.

"D'autres magiciens ont essayé avant toi, mais ont échoué! Qu'est- ce qui te rend si sûr de toi!?"

Dit le dernier en souriant de manière sadique. Je baisse les yeux, puis les relève pour les poser sur eux, avec une détermination qui les étonne légèrement.

"Parce que je suis docteur, c'est mon boulot de m'occuper des infections."

Je tends les bras en frappant mon poing droit contre la main gauche paume tournée vers la droite, frappe le poing gauche contre la main droite paume tournée vers la gauche, frappe le poing droit sur la main gauche paume tournée vers le haut, frappe le poing gauche avec la main droite paume tournée vers le bas, avant de tourner la paume de mes mains croisées vers les démons, et enfin de former des poings en me mettant en garde. Mes mains n'ont pas tremblé une seule fois, alors que je suis incapable de cuisiner sans renverser les ingrédients au passage. C'est le sort de formation basique de boucliers, en bien plus élaboré. Des boucliers magiques apparaissent sur mes poings, mais pas seulement. En effet, quand le démon du sang attrape une hache de sa fabrication pour l'écraser sur ma tête, un bouclier de la circonférence d'un parapluie moyen arrête son coup. Son frère aux armes maudits tente, au même moment, la même attaque avec une épée, par mon flanc pour me couper en deux à l'horizontal, mais un autre bouclier l'arrête. Les boucliers protégeant mon corps restant invisibles, jusqu'à ce qu'on s'en prennent à moi directement. Les projectiles viennent me frapper en rafale, mes boucliers font le boulot de tous les côtés.

Je tise un fil magique à l'aide de mes doigts et frappe les deux démons avec force pour les repousser. Chaque impact est brûlant, je ne me retiens pas. Le dernier ne fait pas un mouvement, se contentant d'observer de son coin. Je dois trouver un plan et vite, mes boucliers ne tiendront pas éternellement.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: La bêtise [Katherine Stark - Docteur Strange]   Jeu 16 Mar - 14:39

Steven & Kat"


« Quartier de Brooklyn»
Je ferais mon possible pour le préserver. Il avait peut-être un artefact puissant, mais il restais humain et un Apprenti. C'était mon devoir et mon travail de protéger les humains, quel qu'ils soient.  Je le soignerais, le protégerais, prendrais les coups à sa place. Je suis certes capable de mourir, mais mon corps est bien plus résistant face à la magie ou aux créatures et se soigne facilement face à de blessures magiques. Je suis née pour ça, mon corps était conçue pour servir de Bouclier, et oui je fais un amalgame avec le SHIELD !! Car nous les sorciers de sang sommes les vrais protecteurs de l'humanité !

-Leur cible ? Comment ça ?

Mais je n'ai pas le droit à plus d’information de la part de l'ancien chirurgien. Juste qu'il veut les éloigner. Oky, certes, mais comment et où ? La communication c'est bien Mr Strange, et il en faudrait un peu plus dans des situations pareils. Il me laisse même pas donner mon avis ou même intervenir. Bon je veux bien lui sauver la peau, mais il est agaçant par moment, hein. Je soupire, le laissant faire son numéro. La dimension miroir , mais bien sûre. Bien trouver, c'était une bonne idée. Les Apprentis manipulaient l'énergie des dimension, il pouvait ouvrir des « porte » ou failles entres elles. Nous autre on était obliger d'y accéder directement, ouvrir un passage nous était impossible. C'était une des occasions, ou des sortilèges où on utilisait des glyphes

-Malin, mon petit monsieur, mais tu te retrouve seul face à trois démons.....dis-je pour moi-même.

J'ouvre mes mains, paumes face au sol. Je fais une demi-cercle sur moi même et referme mes mains. A mes pieds, un cercle d'énergie apparaît, à l'intérieur il y a de nombreuses runes magiques. Voici un glyphes, et il allait me transporter dans la dimension miroir. Puis je relâches mes poings, à ce moment une halo d'énergie m'entoure et lorsqu'il disparais je suis au même endroit, mais dans l'autre dimension. Et il ce fait attaquer à deux contre un, il me facilité pas mon travail. Bon aux grands max, les grands solutions. Le marron de mes yeux se mettent à briller légèrement. Mon bras droit devient rouge comme si il était tremper dans de l'eau bouillante. En un éclaire, des veinures de feu se forme sur celui-ci, puis ma peau fond littéralement. J'avais à présent un bras composer de lave, durcie au niveau des articulation. J'avance déterminer, dans le dos des deux démons occuper.  Je plante alors mon bras dans l'un d'eux, qui ne comprend rien à ce qu'il se passe. Il essaye de m'a m’attraper. Mais la chaleur commence à s'infuser en lui et l'immobiliser.

-Apprends qu'on ne met pas en pétard une sorcière....

J'enfonce alors ma main plus en profondeur en lui, l'effet lave se repend sur lui très rapidement et l'immole jusqu'à le transformer en tas de cendres. Je pose mon regard sur Strange.

-Si vous avez apprit à manipuler l'énergie dimensionnel des Enfers, c'est très efficace contre les démons....paradoxalement...

code by ORICYA.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: La bêtise [Katherine Stark - Docteur Strange]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La bêtise [Katherine Stark - Docteur Strange]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Docteur Who
» "Tu...veux un ...ballon ? " (Yora D. Glutoni,le Docteur Joyeux )[en cours]
» Mister Stark
» 07. Strange Case of Dr Jekyll and Mr Hyde
» Ici Fondation Docteur Aristide

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Temporus :: Archives :: Archives :: Sujets abandonnés-