Partagez | .
 

 Have you seen my brother ? [ Thor ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


☆Paroles Échangées : 38


Marvel Temporus
MessageSujet: Have you seen my brother ? [ Thor ]   Ven 17 Mar - 2:25

I'm searching for my brother.
Wanda & Thor

En prenant la décision de passer au travers du portail, je ne savais pas trop à quelle époque j’allais atterrir. Autant cela aurait pu être 10 ans en arrière, autant cela aurait pu être 300 ans en arrière. Ou alors dans le futur, qui sait ? Comment le savoir, après tout ? De connaissance, personne qui avait franchi cette chose n’en était encore revenu. Et constatant l’absence de certains Avengers dans la tour, ces derniers ont subi un petit voyage dans le temps. Eh bien voilà que j’allais rejoindre, entre autres, Tony et Clint dans leur péripéties. Je ne sais pas si ce fut cela pour chacun, mais ce fut comme si le portail s’était présenté à moi. Je l’avais trouvé là, ouvert, et j’avais eu l’étrange sentiment que je devais le traverser. Aller voir où il allait me mener. Peut-être est-ce parce qu’il allait me mener à une époque où Pietro et moi n’étions encore que de jeunes enfants ? Et j’aurais ressenti la présence de mon frère là-bas. Peut-être… Peut-être que le deuil me faisait peu à peu perdre la raison, aussi. Je n’ai jamais voulu confier aux autres, pas même à Barton, que depuis quelques jours, j’avais cette impression que Pietro n’était pas mort. Ils m’auraient sans doute prise en pitié et m’auraient dit de faire mon deuil, enfin. Que personne ne revient des morts, surtout après avoir encaissé plusieurs balles. Steve est une exception, bien entendu, car il a été congelé et que le sérum doit l’avoir aidé un peu. Mais Piet et moi sommes des mutants et, qui plus est, nous avons été légèrement optimisés par HYDRA. Alors pourquoi mon frère n’aurait pas développé une capacité à se régénérer avec le temps ? Pourquoi pas ? Rien ne semble impossible, pour lui.

Quoi qu’il en soit, j’ai pris la décision de franchir la faille. Le voyage ne fut pas très agréable. À peine avais-je franchi le portail que le monde avait basculé autour de moi. Ma vision s’était brouillée et j’avais perdu toute notion du temps et de l’espace. Aussi, impossible de savoir depuis combien de temps ce voyage dura. Mais bientôt, ma vision revint à la normale et, dans un grand fracas, je me retrouvais assise par terre, complètement déboussolée. De la musique jouait de façon assez forte, mais pas assez pour couvrir les cris de panique des gens qu’il y avait autour. J’aurais pu atterrir dans n’importe quel lieu désert, mais il avait fallu que ce soit dans un établissement publique. Ma tête me tournait encore et si je regardais les pauvres gens courir dans tous les sens, aussi déstabilisés que moi, ça empirait ma sensation de malaise. Aussi, je portais mes yeux sur le sol. Visiblement, dans mon arrivée fracassante, j’avais fait tomber un homme de son siège. Sous la panique, il ne prit pas le temps de ramasser son journal alors qu’il s’éloignait de ma personne. Pour l’instant, je me moquais du chaos que je venais de créer ; je fixais la date inscrite sur le journal, perdue. 1947.  Je venais de faire un bond dans le temps de 50 ans avant ma naissance. Voilà qui était un peu perturbant. 1947. C’est donc à cette époque, peu après la seconde guerre mondiale, que les habitants de 2016 avaient été envoyés.

Je me relève et regardes autour de moi. Les gens se sont calmés, mais restent craintif envers moi. Je les comprends, avec ma venue comme ça, de nulle part, et surtout de façon peu discrète. Peu à peu, les conversations reprennent, mais je vois bien leurs regards en coin, légèrement méfiants. Tant pis, à force, j’ai l’habitude. Au moins, je n’avais pas perdu le contrôle et je n’avais pas fait brûler quoi que ce soit par accident (car j’ai un certain talent pour ça). Je replaçais la chaise que l’homme avait fait tomber. Visiblement, je me trouves dans un bar. L’endroit semble assez chaleureux. Un bar irlandais, apparemment, vu la décoration et les annonces concernant leurs boissons de spécialité irlandaise. En sondant la salle du regard, je repère une silhouette familière parmi tous ces visages étrangers. Une chevelure blonde, longue, une bonne carrure, grand. Quelle chance, ou étrange hasard, que je me retrouve pile au même endroit que cet Asgardien. Il est assis, là, au comptoir de l’établissement, une chope à la main. Il semble à peine avoir remarqué mon arrivée et le désordre que cela a créé. Se moque-t-il de ce qui arrive aux mortels ? Je m’approche rapidement. Lui peut m’aider. J’ai franchi ce portail parce que j’ai cru pouvoir retrouver Pietro de l’autre côté, et j’y crois toujours. Je l’aborde. Il doit m’aider.

Thor ? Quelle heureuse surprise !

Est-ce seulement le Thor que je connais ? Soit, nous nous connaissons peu, mais nous avons combattu ensembles lors des attaques d’Ultron. Juste avant qu’il ne retourne chez lui, à Asgard. Peut-être est-ce le Thor des années 1947. Je n’ai aucun moyen de savoir s’il a passé le portail, après tout. Je me rends compte alors de mon erreur. Je l’ai abordé beaucoup trop précipitamment. Mais vu son état, il n’en est pas à sa première bière et il doit se moquer un peu de la façon dont je l’aborde…

 
Made by Neon Demon


He's fast, she's weird
I am something else. And still me, I think. But that's not what everyone else sees.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Have you seen my brother ? [ Thor ]   Lun 20 Mar - 13:47


Deux frères disparus
ft. Wanda Maximoff
Pourquoi, dois-je souffrir mon frère ?

Quand la solitude vient, le désespoir n’est jamais bien loin. Il y a comme un manque, un vide dans mon existence. Mon frère m’obsède à un point inimaginable. Je ne vis plus que dans la douleur et le regret depuis sa disparition. Ça fait déjà des mois que tu m’as laissé seul, me voici devant toi assis sur le sol. La suite de ma vie a tellement changé que c’est ainsi et que le temps va me faire oublier. Malgré les jours passés, je n’y arrive pas. Et jour et nuit je pense à toi.

Mon chagrin est si immense et rien ne semble vouloir l’arrêter. Je la noie dans la boisson, je n’ai strictement plus rien à perdre. Je sais très bien que cela ne me ramènera pas mon Loki. J’aimerais tant lui dire que je suis désolé de ce que je lui ai fait subir. Que pendant toutes ces années, je lui ai fait de l’ombre. Que je n’ai pas été un frère digne, loin de là. J’ai toujours passé mes accès de colère sur lui, alors qu’il ne le méritait pas.

Et puis … Le fait de m’être retrouvé uniquement avec père en 2016, ne m’a pas vraiment consolé. Ma relation avec lui est très différente d’il y a des millénaires. C’est lui qui est la cause de cette fracture entre Loki et moi. Il disait qu’il voulait une paix durable entre les Asgardiens et les Géants des glaces, c’est l’inverse qui s’est produit. Bien que ce soit moi qui ai failli provoquer une nouvelle guerre entre eux. Je ne suis pas certain que père ai véritablement aimer mon frère à cause de ces origines. Et c’est peut-être pour cela qu’il a tout fait pour l’écarter du pouvoir et qu’il m’a choisi moi pour devenir Roi d’Asgard.

Le Jotnar aurait été bien meilleur Roi que moi, et peu m’importe qu’il soit un Géant des Glaces malgré sa petite taille. Trop d’erreurs ont été commises par le passé que ce soit par moi ou par le père de toute chose. Et je l’ai payé cache quand le sbire de Malekith a poignardé Loki sur Svartalfheim. Il est ironique de dire que c’est lorsque son frère manque à l’appel, que de dire que l’on regrette, et que le remord fini par vous consumer de l’intérieur.

Cela me ronge de l’intérieur, ne souhaitant pas sombrer dans la folie. Je quitte mon appartement, pour un bar Irlandais. L’ambiance est calme et chaleureuse. M’asseyant au comptoir, je commande une bière et la bois d’une traite. Elles sont très bonnes, mais pas autant que sur Asgard. Je tente de ne pas avoir une mine abattue voir triste, mais étant très émotif c’est quelque chose de compliqué à appliquer.

Au fur et mesure que le temps passe, j’en commande d’autre jusqu’à que je sois ivre. Quelques Midgariens pensent que je suis dans cet état pour une histoire de cœur. Ils sont très loin de la réalité, moi amoureux de Loki ? Je ne sais pas où ils vont chercher ces idées, bien que mon amour fraternel pour lui soit très fort.

Je ne me préoccupe pas du vacarme qui se fait soudainement entendre. Cela ne m’intéresse guère, bien qu’habituellement je m’en mêle. Je préfère continuer à boire pour noyer ma tristesse et ne pas prêter la moindre attention aux Midgariens.

« Thor ? Quelle heureuse surprise ! »

J’entends vaguement quelqu’un me parler, mais ne réponds pas. Trop occupé à me bourrer la tronche. Cette personne se trouve à mes côtés. Baissant la tête, des larmes finissent par couler le long de mes joues. La douleur est trop forte pour moi, j’éclate en sanglots comme un enfant a qui ont annonçait la perte de ces parents.

Je fini ma chope de bière, la pose sur la table. Croisant mes bras, je mets ma tête entre et pleure à chaude larme. Mon frère, pourquoi me fais-tu autant souffrir …

Revenir en haut Aller en bas


☆Paroles Échangées : 38


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Have you seen my brother ? [ Thor ]   Dim 26 Mar - 4:23

I'm searching for my brother.
Wanda & Thor

L'Asgardien ne prend même pas la peine de me répondre, ni même de me jeter un coup d'oeil. M'a-t-il seulement entendu ? Certes, le brouhaha continu du bar a repris depuis mon entrée quelque peu fracassante, mais il ne me semble pas que la musique, mêlée au bruit sourd résultant du mélange de toutes les conversations des clients autour de nous, soit assez forte pour couvrir le son de ma voix. Quoique dans l'état dans lequel se trouve le dieu, il est possible qu'il ne m'ait pas entendu, aussi loin soit-il dans ses pensées. Après tout, le vacarme que j'ai provoqué ne semble même pas lui avoir fait de l'effet, car il n'a même pas bougé pour protéger un minimum ses Midgardiens adorés. Quelque chose ne va pas chez lui, outre son fort penchant pour la bière ce soir. Je le détaille rapidement. Il a la mine triste, le regard vide. Ses joues sont rosies par l'alcool et il semble porter tout le poids sur ses épaules. Arrangé ainsi, il semble avoir prit dix ans depuis le dernier moment où je l'ai vu. Et ça ne date pas de dix ans.

Et, soudainement, j'assiste à une scène à laquelle je ne pensais pas pouvoir assister un jour : oui, Thor, dieu de la foudre, fond en pleurs devant mes yeux. La puissance qui émane habituellement de sa personne disparaît d'un coup alors qu'il pose sa tête entre ses bras, les joues ruisselantes de larmes. Il semble tellement vulnérable, tout à coup. Prise au dépourvu, je reste plantée là un instant, ne sachant pas trop quoi faire ni quoi dire. Je le regarde pleurer comme un bébé. Ça ne semble pas pouvoir s'arrêter. Combien de larmes un dieu peut-il contenir ? Je regardes autour de moi. Toujours, on me jette des regards, mais cette fois, ils sont également dirigés vers Thor. Je croise le regard du serveur, qui semble légèrement agacé par la situation. Je viens de ficher une belle frayeur à ses clients et voilà qu'un dieu pleure sur son comptoir. Il doit se demander ce qu'il a fait pour mériter de passer une aussi mauvaise soirée. Je finis par m'asseoir aux côtés de l'Asgardien, attendant que sa crise de larmes cesse. Sa tristesse semble m'affecter moi aussi. Il faut dire que la perte de mon frère est encore douloureuse. Et soudain, les souvenirs me reviennent. Les bons moments comme les mauvais, où nous étions encore là l'un pour l'autre, toujours à se protéger, à s'entraider. Oh, Pietro, comme tu peux me manquer. Tu as agis sans réfléchir, comme bien d'autres fois. Tu as sauvé la vie de Clint et de l'enfant, selon ce que Clint lui-même m'a raconté. Se servir de ton corps comme bouclier, quelle idée stupide ! Mais tu es mort en héro, et ça, je ne peux pas t'en vouloir. Sacrifier sa propre vie pour en sauver d'autre, ce n'est pas nécessairement tout le monde qui pourrait faire cela.

Pendant quelques minutes, Thor et moi sommes assis côte à côte, l'un qui sanglote, l'autre qui fixe les étagères sur lesquelles sont exposées les différentes bouteilles d'alcool. Nous devons faire peine à voir, ainsi installés. Un court instant, je songe à rejoindre le dieu dans sa beuverie, mais je me reprend rapidement. Je suis venue ici avec un but, une idée. J'ai le sentiment que mon frère n'est pas vraiment mort et j'ai besoin de Thor pour le retrouver. Peut-être l'a-t-il vu ? Pour l'instant, il est mon seul espoir, mais, à pleurer ainsi, il ne m'est pas vraiment d'une grande aide. Je fais un signe au serveur pour qu'il remplisse la chope du dieu à nouveau. Sans doute par compassion, il m'offre également un verre. Je le remercie, puis m'attaque à une tâche un peu plus difficile, soit obtenir l'attention de l'Asgardien. Je pose une main sur son avant bras et le secoue doucement. Allons, Thor, tu ne peux pas m'ignorer éternellement. Et je n'ai pas très envie d'en venir à la manière forte. Et je doute qu'il apprécie que je revienne jouer un peu avec son cerveau.

Thor ? Hey, Thor, c'est Wanda. Wanda Maximoff. Tu te souviens de moi ? Quelque chose ne va pas ?

Allons, Thor, regarde moi. Cesse de pleurer. Reprends-toi ! Et surtout, ne me pousse pas à utiliser la manière forte.
 
Made by Neon Demon


He's fast, she's weird
I am something else. And still me, I think. But that's not what everyone else sees.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Have you seen my brother ? [ Thor ]   Ven 31 Mar - 20:16


Deux frères disparus
ft. Wanda Maximoff
Combien de temps vais-je pouvoir tenir ?

J’ai beaucoup de mal à contenir mes larmes, j’en suis bien conscient. Comment peut-on se considéré être une Divinité quand on est incapable de protéger ceux qui vous sont le plus cher. Je n’arrive pas à faire mon deuil, je n’ai même pas pu ramener le corps de mon frère. Il n’a même pas eu droit à une sépulture digne. À cause d’une tempête, celui-ci est resté sur Svartalfheim. Qu’est-ce que je m’en veux tellement de l’avoir laissé là-bas égoïstement.

Je suis sorti de mes pensées, en me faisant gentiment secoué et la voix de tout à l’heure :

« Thor ? Hey, Thor, c'est Wanda. Wanda Maximoff. Tu te souviens de moi ? Quelque chose ne va pas ? »

Relevant ma tête avec grande peine, je tente de me redresser et de me tourner dans la direction de la personne qui me parle. Secouant la tête et me frottant les yeux, j’ai la sensation de sentir la rotation de Midgard. Réfléchir risque d’être un peu difficile, vu mon état. Wanda … Wanda … J’ai beaucoup de mal à m’en souvenir, mon esprit est trop embrouillé par l’alcool. Mettant ma main sur mon crâne, je me fais violence de réfléchir. Cette voix ne m’est pas inconnue, loin de là.

Au bout d’un certain temps, fouillant au plus profond de ma mémoire, j’ai comme des flashs qui me reviennent. Ultron … Les Avenger … Cela fait un bon moment que je ne les ai plus revus. Je me suis fait de moins en moins présent sur Midgard depuis la perte de Loki. Me frottant mes joues avec mon bras gauche, je tente bien que mal à lui parler :

« Oui … Wandaaaash … Je me … souviensh de toi. Je ne suis qu’un pauvre crétin, indignesh d’être un Dieu. Je me sens si seul, hips sans Loki »

Je dois me retenir de refondre à nouveau en larme. Rien que le fait d’y penser me fait terriblement souffrir. Pourquoi en sommes-nous arrivez-là ? Je suis … désemparé face à ce qu’il se passe. Ma peine et ma douleur sont sans précédent. Je dois constamment lutter pour d’une part éviter que je ne sombre complètement et de l’autre protéger Midgard du mieux que je peux.

Mes nerfs, ma détermination, ma dévotion sont mis à très rude épreuve. Et pour ne rien arranger, mes nuits sont de plus en plus cauchemardesques. Et dire que c’est Loki qui rêvait de me tuer et c’est le Lieutenant Kurse bras droit de Malekith qui s’en est chargé. Nous en serions pas là si Jane Foster ne s'était pas mise en tête de me retrouver et attirer l'attention de cet être maudit.  

« Comment … ont-ils dire, hips. Que le monde … hips se portaisht mieux sans mon hips frère adoptif ! Tout ça … hips parce que c’était un Jotnar. Ils l’ont hips jamais aimé ! »

Prenant la choppe qu’on a une nouvelle fois rempli d’alcool, je la bois d’une seule traite. Je la repose sur la table. J’ai une de ses migraines, j’ai l’impression de m’être repris Mjölnir dans le crâne. Appuyant mon bras droit sur le comptoir, je me refrotte les yeux. La lumière semble me les exploser.

« Wandaaaash … Toi veux reshter avec moi ? Que … puish pour toi ? »

Revenir en haut Aller en bas


☆Paroles Échangées : 38


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Have you seen my brother ? [ Thor ]   Lun 10 Avr - 2:24

I'm searching for my brother.
Wanda & Thor

J'aurais dû songer un peu plus avant de commander cette nouvelle bière pour le dieu du ciel. J'avais mal calculé l'avancement de son état. Il était pire que ce que j'avais pu penser. Je n'aurais même pas pu croire qu'un jour j'aurais la chance, si on appelle ça de la chance, de voir un grand dieu tel que lui complètement ivre sous l'effet de l'alcool. Combien de choppes avait-il pu avaler pour se retrouver dans cet état ? Pas mal, sans doute. J'imagine que les dieux sont plus tolérants à l'alcool, non ? Enfin, c'est ce que je penses.

Le dieu semble avoir du mal à me replacer. Même se redresser pour me regarder semble être une tâche difficile. Il se frotte les yeux, m'observe un instant. Il ne semble même pas me reconnaître. Puis, lentement, il semble se souvenir. Il faut dire que ça fait un moment que nos chemins se sont croisés et que vu son état, bien que les événements d'Ultron aient pu être marquants, cela ne doit pas être évident de se rappeler le quand et le comment de notre rencontre. Il finit par me replacer et s'exclame d'une voix hésitante et pâteuse, l'haleine empreinte d'un relent d'alcool;

Oui … Wandaaaash … Je me … souviensh de toi. Je ne suis qu’un pauvre crétin, indignesh d’être un Dieu. Je me sens si seul, hips sans Loki



Bon, voilà que je connais la cause de son désespoir; Loki, son frère. Ou demi-frère, mais peu importe. Il a disparu, apparemment. Mort ? Je dois dire que j'ai eu un temps où je n'étais pas trop au courant de ce qui se passait dans le monde extérieur, lorsque je servais encore de rat de laboratoire. Vu l'état de Thor, je doute que ce soit simplement une disparition, sans doute que Loki est mort. Mort, comme Pietro. Voilà qu'étonnement, l'Asgardien et moi avions un point en commun. Je pris une gorgée de ma bière. Hum. Pas certaine que Clint soit d'accord avec ça, mais j'en avais besoin. Et puis ce n'est pas comme s'il était là. Alors que Thor se plaint, comme quoi le monde dit que tout est mieux sans Loki désormais, je l'écoute, silencieuse. Il semble avoir besoin de parler et je le comprends. Après avoir vécu un tel événement que la perte d'un proche, c'est toujours difficile et, bien souvent, en parler à quelqu'un peut aider. Ou pas vraiment. Dans mon cas, même si j'essaie de le dissimuler un peu, je suis toujours aussi affectée par la perte de Pietro.

Soudain, devant mes yeux, Thor attrape la choppe que j'ai fait remplir à son égard et la boit tout d'un coup. J'aurais peut-être mieux fait de la laisser vide, à y repenser, vu son état. Bien que ça ne changerait sans doute pas grand chose rendu là, une de plus ou de moins... Je l'imite et prend à nouveaux quelques gorgées de ma boisson. Maintenant, essayons de réconforter l'asgardien.

Non, Thor, tu n'es pas un crétin, allons. Et n'écoutes pas ce que les autres disent sur ton frère. Les gens disent ça dès que quelque chose leur fait peur.

Bon d'accord, quand au conseil de ne pas écouter les dires des gens, je suis mal placée pour dire ça. Lors des événements du Wakanda, tout le monde m'a traitée de monstre, une nouvelle fois et, comme toujours je les ai cru. Il faut dire que je suis douée pour faire exploser des bâtiments au mauvais moment. Mais pour ce qui est de dire que le monde serait mieux sans telle chose ou telle personne, j'ai vécu cette même situation. J'ai longtemps été l'enfant terrible, la sorcière qui terrorisait les gens normaux. La mutante qu'il fallait éliminer. Et je crois bien que je le serai toujours un peu. Dès que je ferai une nouvelle erreur, le monde en profitera pour me détester à nouveau et dire que je suis un réel danger public. Ça ne cessera jamais. C'est ainsi. Je prend une nouvelle gorgée de bière.

C'est alors que Thor me demande si je peux rester avec lui et s'il peut faire quelque chose pour moi. Bien sûr que je peux rester et bien sûr qu'il peut faire quelque chose pour moi. Je suis venu le voir justement parce que j'avais besoin d'aide.

En fait, j'ai perdu mon frère moi aussi. Enfin, tu dois t'en souvenir, je crois. Pietro est mort en sauvant Barton et un jeune garçon, lors de la bataille contre Ultron. Je comprend ta peine, pour Loki. C'est tellement difficile par moment...


Je prend une pause alors que les souvenirs de la douleur que j'ai ressentie remonte à la surface. Allons, contrôles-toi Wanda avant de faire une gaffe.

J'ai besoin de toi, si possible. C'est sans doute un peu étrange, mais j'ai le sentiment que mon frère n'est pas mort et qu'il est ici. C'est pour ça que j'ai traversé ce portail qui m'a mené tout droit ici. Je me demandais si tu l'avais vu ?


 
Made by Neon Demon


He's fast, she's weird
I am something else. And still me, I think. But that's not what everyone else sees.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Have you seen my brother ? [ Thor ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Have you seen my brother ? [ Thor ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Anniversaire Thor
» OK - MULTI: xdtomdx - thor
» [FB 1623] Big brother is watching you
» 4 Jours de Dunkerque (2.HC) ===========> Thor Hushovd (Garmin)
» Maximilien - Big brother is watching you.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Temporus :: Archives :: Archives :: RPS finis-