Partagez | .
 

 Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


☆Paroles Échangées : 62
☆Age : 20
☆Localisation : Brooklyn


Marvel Temporus
MessageSujet: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   Mar 28 Mar - 0:37


Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
The way you'd play with me like a child.Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? Will you still love me when I got  nothing but my aching soul ? I Know You Will, I Know you will.


Une frénésie hypnotique ne l'avait peu quitté depuis cette fameuse Stark Expo. Depuis qu'elle s'était retrouvé coincé avec le célèbre Howard Stark lors d'un éboulement, une adrénaline causée par la peur ne l'avait pas quittée. Cependant, Maria avait finalement compris que cette adrénaline, ce sentiment étrange qui parcourait ses veines n'allait pas partir aussitôt, surtout qu'elle commençait à côtoyer Howard Stark. En repensant à lui, elle ne savait pas quoi y penser. Il l'avait sauvée lors de l'éboulement et pour cela, elle lui était redevable mais il n'avait pas que ça. Le génie millionnaire l'avait embrassée. Non pas d'un baiser ordinaire qui avait une odeur d'amertume , pas un baiser bestial qu'il devait réserver aux autres femmes qui couraient derrière lui. Non, ce baiser était la douceur incarnée comme s'il embrassait la chose la plus délicate et précieuse de la planète. Durant ce court moment, elle avait tout oublié, il ne restait que celui qui embrassait avec une douceur enivrante. Ses lèvres douces à la senteur amère du café et du whisky bougeant avec une harmonie déconcertante avec les siennes. Ce baiser l'avait fait oublier sa proposition, sa réputation, l'endroit où ils étaient. Ce baiser l'avait fait frissonner de la tête aux pieds. Lorsqu'elle en y repensait, Maria avait encore des frissons qui la parcouraient de long en large. Dans ce baiser, il avait mis de la douceur et des sentiments que Maria n'aurait jamais cru voir venant de lui. Ils furent libérés par quelque chose d'étrange, un homme, ou un genre de robot qui ressemblait à un homme. Elle se souvient, des petites fentes lumineuses et bleutées la regarder. Ce robot de couleur étrange. Elle avait regardé Howard qui avait été, lui semble-t-elle, aussi surpris et étonné qu'elle. Il semblait que cela n'était pas une de ses inventions mais qui la connaissait étrangement. Toute cette histoire n'avait ni queue ni tête mais pourtant elle avait l'impression que cela ne faisait que de commencer. Dans les informations, les journaux, tout le monde parlait du fiasco qu'avait été la Stark Expo. Elle espérait que Howard ne broie pas du noir en voyant ce désastre. En cette belle matinée, Maria avait décidé de lui rendre visite, car elle ne travaillait pas et qu'en bien même, elle travaillait souvent de nuit pour un salaire de misère qui peinait à la faire manger et garder un toit. Elle prit soin de se laver, de laisser ses boucles détacher pour retomber dans une cascade chocolatée aux reflets roux. Maria avait décidé de les laisser libre, c'était contraire à la mode mais elle aimait bien voir des boucles descendre le long de son visage, elle trouvait que cela lui allait mieux que les chignons. Elle se vêtit d'une belle robe d'un bleu clair qui lui allait comme un gant. Elle se cintrait au niveau de ses hanches, laissant voir sa taille de guêpe. Elle avait un petit décolleté assez sage mais qui laissait voir ses courbes harmonieuses. La robe faisait ressortir sa peau pâle. Elle mit un collant transparent, laissant voir ses jambes galbées . Elle mit cependant, des talons rouges qui allaient en accord avec la robe. Un collier, un peu de maquillage et de parfum. Maria était fin prête et plus que magnifique tout en restant le plus possible naturel. Son maquillage était juste un peu de mascara pour recourber ses longs cils noirs afin de montrer ses beaux yeux bleus et un peu de rouge à lèvres. Le reste, contrairement aux autres femmes, elle n'en avait pas vraiment besoin. Une fois, que son reflet la mit en avantage, elle vint faire un gâteau pour Howard. Elle n'allait pas lui donner de l'alcool, elle ne voulait pas l'encourager à picoler d'avantage ce que ce qu'il fait déjà. Une tarte aux citrons provenant des citronniers qui bordaient l'allée du Manoir Carbonell. Elle espérait qu'il soit présent et ravi de cette tarte. Maria était plus douée en musique qu'en cuisine mais elle ne se débrouillait pas mal. Elle partit, les passants la regardant étrangement à cause de ses boucles soyeux et libres de tout attaches. Elle prit le tramway pour rejoindre Manhattan et le quartier résidentiel où vivait Howard. Il lui avait dit lorsqu'il l'avait raccompagnée comme un gentleman chez elle. Elle avait d'ailleurs eu honte qu'il voit où elle habitait mais cela semblait de pas avoir dérangé Howard plus que cela. Il avait tout simplement arqué un sourcil intrigué ou intéressé. Elle arrivait bien vite devant le manoir et fut éblouie par le luxe de la maison. Elle empruntait l'allée moins vaste que la sienne mais qui était parfaitement taillé. La maison semblait être là par magie. Elle vint à toquer à la porte tout en espérant que son ... Pouvait-elle le qualifier de prétendant ou petit-ami ? Ils n'avaient jamais parlé de leur relation alors elle attendit un instant que quelqu'un vint lui ouvrir. Elle savait qu'elle aimait Howard, elle l'avait su dès leur baiser que ce n'était pas une simple attirance mais quelque chose de plus intense comme de l'amour mais malgré le baiser d'une douceur infinie, elle ne savait pas vraiment les sentiments de Howard à son égard.

 Une dame rousse vint lui ouvrir, se prénommant Pepper. Aux yeux de Maria, elle semblait être une femme magnifique et intelligente. Pepper lui dit que Howard était leur hôte avec un ami à elle. Etrangement, elle sut qu'elle allait bien s'entendre avec la rousse, elle semblait banale mais cela se voyait à vue de nez qu'elle ne se laissait pas marcher sur les pieds. Elle n'était pas une pouliche de Howard. Maria n'eut aucun doute là dessus. Elles eurent un sourire et Pepper lui avait finalement dit d'attendre Howard dans le salon qui semblait très moderne et luxueux. La belle rouquine partit, enguirlander quelqu'un au vu de sa voix stridente. Elle eut raison à n'en pas douter.  Pepper disputait un homme nommé Tony parce qu'il lui avait fait peur. Elle eut un gloussement amusé tandis qu'elle n'osait pas s'asseoir à un fauteuil en cuir qui semblait confortable. Elle entendit des pas derrière elle et deux mains vinrent se poser sur ses yeux connaissant le jeu, elle vint à répondre que c'était Howard, elle l'avait reconnu à sa voix et son odeur. Elle se retournait pour le regarder dès qu'il enleva ses mains de ses yeux. Maria lui offrit un sourire resplendissant, éclatant. Elle était heureuse de le voir, son coeur battit à la chamade tandis que la dispute entre les deux personnes en haut semblaient être plus lointaine. Elle sut à cet instant qu'elle était tombée sous son charme. Et dire qu'elle se l'était promis. 

-Bonjour ...Je suis venu car je m'm'inquiétais pour toi , s'enquit-elle avec un sourire timide et les joues en feu. Et puis je t'ai apporté une tarte aux citrons, une tradition en Italie, ajouta-t-elle quelque peu mal à l'aise. 

Elle le regardait, le trouvant de plus en plus beau et charismatique. Maria se noyait dans son regard brun, ses joues étaient en feu, il savait et il en jouait. Les deux tourteraux se disputant encore à l'étage elle regardait Howard, son coeur battit à la chamade, voulant sortir de sa poitrine. Maria n'attendait qu'il fasse le premier pas, en attendant, elle ne savait pas quoi faire à part le regarder et rougir face à ses magnifiques yeux chocolatés et malicieux. Et dire que Maria pensait que rien n'avait changé par rapport à leur baiser, elle était dans l'erreur.  Tout avait changé. Tout. Malgré tout, malgré les promesses qu'elle s'était fait par rapport à Howard Stark. Elle avait su rien qu'en le voyant là, qu'elle était tombée amoureuse de lui. 
 
 

©S a n i e





Young & Beautiful 
Will you still love me When I'm no longer young and beautiful? Will you still love me When I've got nothing but my aching soul? I know you will, I know you will I know that you will Will you still love me when I'm no longer beautiful?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 1192
☆Age : 33


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   Lun 3 Avr - 21:29

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Howard & Maria

Je me remet tout juste de la Stark Expo et des événements explosifs qui y ont eu lieu. Vous parlez d'un bordel ! Je voulais vraiment que cette Stark Expo de 1947 soit mémorable, mais pour mes inventions pas car une bande d'abrutis à décidés de faire le 4 juillet avant l'heure ! Debout face à mon sac de boxe, je frappe encore et encore pour évacuer ma frustration ! Le SHIELD cherche encore les responsables de cet acte atroce ! Qui que ce soit, il devra payer le prix fort de son forfait ! Le sac valding avec force sous mes coups furieux, je sens enfin la pression descendre. La boxe presque autant que le sexe et les caresses expertes d'une jolie dame et les inventions a le don de me relaxer. En parlant de dame, le fiasco de la Stark Expo m'aura au moins permis un rapprochement plus intime avec Maria. Quand je repense à la chaleur de notre baiser, mon corps entiers frémis de désir. Les lèvres de ma douce brune italienne ont un gout sucré et sa langue est aussi douce que du velours. Ce baiser, je lui ai donné avec amour et passion à la fois ce que je n'avais jamais fait avec aucune autre femme avant et j'ai l'impression que Maria n'y a pas été indifférente. Avec tout le bazar qu'il y a eu après que nous ayons été libéré ça ne m'a pas permis de savoir ses vrais sentiments et c'est sans doute mon plus grand regret dans cette histoire. Notre petit monde fait de cuir et d'acier était unique. On était un peu comme dans une bulle, une bulle où le temps lui même avait stoppé puis on nous a libérés après des heures d'attente qui ne furent pas si désagréable quand j'y repense et cela malgré la peur qui nous parcourait tout les deux. Je savais qu'elle était là contre moi et que quoi qu'il arriverait je serais un homme comblé d'être à ses cotés. Je frappe encore deux ou trois fois dans mon sac puis je le laisse en paix. A présent entièrement couvert de sueur, je retire mes gants je me sert un verre que j'avale d'une traite puis je rentre prendre une bonne douche.

L'eau chaude m'a fait du bien, mes muscles sont totalement délassé. Enroulé dans une grande serviette, je finis de me sécher puis j'enfile un caleçon et par dessus mon peignoir fétiche ! Ah ouais là c'est le pied ! Mon ventre grogne ! J'ai faim ! Allongé sur mon lit, j'essai de résister mais c'est plus fort que moi, je finis une fois de plus par céder et je me dirige d'un pas souple vers la cuisine.

Dés mon arrivée en bas des escaliers, des éclats de voix me parviennent. Mes invités sont une fois de plus en train de se disputer. Je suis sur que si ils coucheraient ensemble une fois pour toute, ça ferai tomber la pression entre eux et tout serait plus calme ! Le sexe c'est un bon remède à la crise ! Alors que j'allais les interpeller à ce sujet, j’aperçois à cet instant assise sur le canapé du salon une silhouette sexy et raffiné à la fois. Elle semble s'amuser de la dispute entre Tony et Pepper. Son rire cristallin me plait tellement. Je me prend alors à sourire en m'avançant à pas de velours vers elle. Ma tenue est déplorable, j'imagine qu'elle me le fera remarquer, mais peut importe je prendrais le reproche avec le sourire pour avoir le plaisir de re goûter la chaleur de son baiser.

Je glisse avec douceur mes mains sur ses yeux et avant même que je ne demande qui sait, elle dit mon prénom. Je souris en me glissant sur le canapé avec elle. Elle est radieuse dans sa tenue et je me sens très gêné de ne porter sur le dos qu'un caleçon à moustache et mon peignoir ! "Excuse ma tenue, je sors de la douche." Dis je en souriant alors qu'elle me salue très poliment. Elle me dit être venue me voir car elle s'inquiétait pour moi et en plus ange qu'elle est, elle m'a apporté une tarte aux citrons faite par elle même. Je lui souris en prenant ses deux mains dans les miennes. Je leur donne à chacune un baiser avant de la remercier. "Merci beaucoup Maria. Tu es vraiment un ange. Je vais très bien et toi même ? Je suis désolé d'être partie ci vite à la suite de notre libération, mais je devais gérer tout ce bazar avec Peggy. Je te promet que lors de notre prochain rendez vous, il n'y aura aucune explosion mise à part celles de joie que nous aurons d'être l'un avec l'autre." Je lui souris en coin, puis j'appelle ensuite Jarvis. Il arrive dans la seconde. "Jarvis pouvez vous nous apporter deux assiettes ainsi que deux cuillère pour que nous puissions déguster cette tarte qui me semble dés plus exquise." Il revient quelques seconde après et je fais en gentleman le service. "Un pur délice !" Dis je en pourtant la première bouchée à ma bouche. "Belle, intelligente, cultivé et en plus tu sais cuisiner ! Décidément tu es la femme parfaite." A coté d'elle j'ai vraiment l'impression d'être trop imparfait...          

Made by Neon Demon



⊳ music theme

I will love you till the end of time. Promise you'll remember that your mine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 62
☆Age : 20
☆Localisation : Brooklyn


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   Ven 7 Avr - 0:20

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Howard & Maria

Maria observait le décor de la maison qui semblait être gigantesque. Ce n'était pas vraiment une maison mais un manoir, les pièces étaient grandes et avaient des détails qui faisaient penser aux manoirs italiens. Maria n'avait jamais vu un aussi grand manoir, même celui de sa mère qui était grand n'était rien comparé à celui-ci. Bien sûr, Maria avait un plus grand terrain avec les citronniers qui bordaient son domaine ainsi que leurs vignes qui étaient connus pour faire des excellents grands crus en Italie. Parfois l'odeur du romarin et du citron lui manquait énormément, même la chaleur de l'Italie lui manquait mais elle ne changerait jamais d'opinion. Elle voulait être une femme forte et indépendante. Elle voulait épouser un homme par amour et parce qu'elle le voulait et non parce qu'elle le devait. Elle voulait un beau mariage avec un homme fier à ses côtés, un homme qui voulait d'elle malgré son caractère quelque peu explosif et indépendant. Maria n'avait pas encore rencontré de femmes assez indépendantes comme elle. Peut-être un jour ? Elle savait que cela existait , elle avait vu même une institut pour jeunes filles à Manhattan mais le loyer était coûteux et Maria n'aimait pas être épiée par une grande-mère qui croyait tout savoir sur la vie. Non, Maria voulait faire ses propres erreurs, se faire pardonner par Dieu si elle devait le faire. Elle devait être libre. Les femmes étaient fortes à leurs manières. Un jour, elle espérait voir des femmes devenir des ministres ou astronautes, qu'elles pourraient être ce qu'elles souhaitent être. Elle aimait Howard pour cela, il semblait qu'il ne portait aucun préjugé sur les femmes. Enfin, il était un beau parleur, un bon apôtre. Il aimait flirter avec celles qui avaient peu de vertus. Au fond, bien qu'elle était dégoûtée par ce genre de femmes qui rabaissait et qui nourrissait les préjugés sur elles, Maria savait que c'était la société d'aujourd'hui qui les avait rendu ainsi. Un jour, quand elle serait riche, si elle le serait. Elle ferait une fondation pour les femmes, pour des causes qui lui sembleraient justes.

Maria attendit patiemment avec le plat dans les mains, la belle Pepper montant les escaliers avec une grâce infinie. Elle sut rien qu'en la regardant que cette femme, cette rouquine était comme elle, une indépendante qui ne se laissait pas marcher sur les pieds et au vu de la dispute qui se faisait à l'étage, la belle rouquine ne mâchait pas ses mots au vu de ce qu'elle sortait du genre " tu n'es qu'un crétin arrogant et pervers, un vrai dépravé, t'auras dû te mettre en couple avec ton whisky, espèce d'allumé du bocal ". Elle eut un petit rire en écoutant la rouquine sortir ce genre de propos quand soudain, deux mains se mirent sur ses beaux yeux bleus. Elle sut que c'était Howard et ne se cacha pas pour le dire. Elle vint à s'asseoir sur le sofa dans le salon comme Howard lui avait indiqué. Elle s'installait avant de fixer Howard tout en rougissant face à sa tenue quelque peu dénudée mais son sourire ne disparut pas. 

-Il n'en est rien, Howard, je trouve votre ensemble assez hilarant, répondit-elle tout en glissant la tarte aux citrons sur la table basse. 

Elle vint à croiser les jambes tandis que la dispute faisait toujours rage en haut. Elle écoutait Howard parler de la Stark Expo. Elle eut un sourire tout en le regardant avancer vers elle et quémander à un homme, un majordome, qu'elle salua avec un sourire et un hochement de tête distingué. Maria avait été très bien éduqué par sa mère. Elle était le genre de petite fille qui devait apprendre à marcher avec élégance et grâce en portant des chaussures à talons. Elle eut un frisson en sentant ses lèvres embrasser ses mains, sa moustache venant la chatouiller. Elle eut un petit rire cristallin et mélodieux en le regardant, si beau même s'il n'était pas apprêté normalement. 

-Je vais bien. Je t'en prie Howard, c'est plutôt à moi de te remercier. Après tout, tu m'as sauvé la vie ce soir-là, je n'ai eu qu'une égratignure sur le bras alors que j'aurais pu être en morceau, c'est tout naturel, déclara-t-elle. Je comprends, ne t'en fais pas, tu avais un tas de choses à régler avec cette histoire, j'espère qu'ils retrouveront les coupables très vite, en tout cas pour toi, je sais à quel point t'y tenais à cette exposition, ajouta-t-elle en prenant une de ses mains pour la serrer. 

Elle eut un petit rire face à cette promesse, elle se rapprocha de lui, lui donnant une petite pichenette sur le nez avec un sourire éclatant. 

-Ne fais pas de promesses que tu ne pourras pas tenir, j'en suis sûre qu'en sortant avec toi, j'aurais bien des surprises et des explosions. Il faut juste que je m'adapte à tout ça, je ne suis pas en sucre, tu sais, murmura-t-elle à son oreille avant de revenir à sa place initiale. 

Elle vit le majordome revenir et placer les assiettes ainsi que des verres avec du vin rouge sur la table basse, le tout accompagné de cuillère. 

-Merci, Monsieur Jarvis, c'est aimable de votre part, remercia Maria tout en prenant le couteau pour couper la tarte et servir tandis que Jarvis disparut avec un petit sourire satisfait. 

Elle vint à rougir lorsque Howard vint la complimenter sur sa tarte et sur elle. Ses joues prirent une teinte rose qui se voyait sur sa peau pâle et blanche. 

-Je t'en remercie de tes compliments, tu n'es pas mal non plus dans ton genre, répondit-elle heureuse. Enfin si on oublie le fait que tu charmes tout ce qui bouge devant toi, que tu aimes bien faire des bêtises mais ça aussi, je saurais m'adapter, ajouta-t-elle tout en le regardant. 

Elle entendait toujours les éclats de voix, il lui semblait que c'était une sorte de jeux entre les deux personnes. Cela l'amusait surtout que la voix d'homme nommée Tony se fichait éperdument d'une Pepper en rage. Elle entendait des bribes comme " Hé Pep's dit Camion et je te pincerais les seins ! " ainsi que des " je vais te tuer tellement que tu seras morts ". Puis soudain, une gifle retentit dans toute la maison, elle souleva un sourcil quand une voix masculine rigola avant de sortir " hé mais c'est qu'elle gifle la petite " puis plus rien. Les deux énergumènes semblaient s'être calmé. 

-Wow ! Murmura-t-elle. Ils sont toujours comme ça ? Demanda-t-elle avant de balayer sa question d'une main. Enfin peu importe, du vin ? Ajouta-t-elle tout en servant du vin à Howard. 

Maria observait Howard tout en s'entortillant les doigts, elle était nerveuse, elle ne savait pas vraiment quoi dire, ou de quoi parler pour intéresser à minimum Howard. Elle voulait lui parler du baiser mais elle trouvait que cela ferait trop racoleuse. Embarrassée, elle vint à le regarder encore une fois, mangeant un bout de la tarte.

-Hum, tu es déjà allé en Italie ? Demanda-t-elle complètement hors sujet. 

Une question qu'elle avait vite regretté. Elle ne voulait pas le questionner sur le baiser à la Stark Expo et ce qu'il représentait, ni où ils en étaient dans leur relation. Pas d'une manière directe mais elle ne savait pas comment commencer, au moins cette question lui ferait gagner du temps. Elle priait pour que Howard lance le sujet mais elle ne se faisait pas d'espoir tandis qu'elle entendit un " aie mon dos, tu fais mal Pep's , arrête, c'est horrible, je ne suis pas un cheval " qui la fit rire doucement et en même temps fermer les yeux tout en se demandant ce que ces deux là faisaient. Elle remangeait un bout de tarte, elle espérait vraiment trouver un moyen d'aborder ce sujet qui le tenait à coeur. Après tout Howard était un petit chenapan et elle voulait savoir, connaître ce qu'il voulait vraiment d'elle. Une relation à long terme? Ou juste qu'elle était une proie de plus dans son tableau de chasse ? Cela ne semblait pas être la deuxième option et connaissant Howard et le fait qu'il était un playboy, pas la première non plus . Alors c'était quoi ? 





Made by Neon Demon



Young & Beautiful 
Will you still love me When I'm no longer young and beautiful? Will you still love me When I've got nothing but my aching soul? I know you will, I know you will I know that you will Will you still love me when I'm no longer beautiful?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 1192
☆Age : 33


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   Dim 9 Avr - 1:15

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Howard & Maria

Je me sens un peu con là face à Maria dans mon peignoir de soie ! D'habitude ça ne me gêne pas d'être dans ce genre tenue devant mes conquêtes ou même mon personnel, voir mes invités de passages parfois, puisque toute les tenues même un sac de patate me mettent en valeur ! Mais là c'est différent, avec Maria je veux me montrer sous mon meilleur jour et contrairement aux petites midinettes que je me suis fait par le passé, Maria est une vraie dame et une lady mérite un homme à sa hauteur ! Et là dans ma tenue actuel, j'ai plus l'air d'un dépravé alcoolo que d'un gentleman ! Mais cela n'a pas l'air de gêner Maria, au contraire, elle me sourit en rougissant quelques peu en me disant qu'elle trouve que l'ensemble est hilarant ! Heu ben là ça me fait un bizarre ? Mais bon je suis habitué, parfois je fais rire les gens s'en même réellement le vouloir. Moi je dis et fait se qui me passe par la tête. Je ne réfléchis pas, j'ai envie de faire un truc je le fais point ! Mais là, j'avoue que si j'avais su que Maria était en bas, je me serais au moins passé un tee shirt et un pantalon digne de ce nom ! "Tu es indulgente, mais je te promet que je ferai mieux la prochaine fois c'est promis." Dis je en souriant.

La venue de Jarvis prêt de nous ne nous interrompt pas le moins du monde et lorsqu'elle me remercie de lui avoir sauvé la vie à la Stark Expo, c'est moi qui suis un peu gêner. Une fois de plus, il s'agirait d'une autre femme j'en aurais profité pour l'attirer vers moi dans un baiser passionné et peut être même serions nous monté profiter d'un câlin improviser... Mais là je me contente de lui sourire et de répondre : "Tu sais ce n'était rien, un pur instinct de survie c'est tout et puis c'est la voiture qui nous a sauvé puis l'armure de Tony ensuite... Enfin tout ça pour dire que je n'ai pas tout le mérite de ton sauvetage et ça ne m'arrive pas souvent de le reconnaître." Je ris en mangeant un bout de tarte. Elle n'est pas fâché que je sois partie suite à tout cela par la suite car après tout, je ne la fuyais pas, je devais simplement gérer tout ce bazar avec Peggy ! En tant que directeur du SHIELD, je me devais de le faire. Ma sexy italienne croise à présent ses fines et jolies jambes l'une sur l'autre de manière souple et gracieuse et moi je ne peux m'empêcher de suivre des yeux leurs mouvements hypnotique.            

Tiens derrière nous le couple infernal se dispute encore ! Tony a vraiment un humour plus que douteux ! Il me rappelle un peux moi... Comme ci ça suffisait pas qu'il me pique mes vêtements, ma coupe, ma manière de parler, voilà maintenant qu'il vole mes blagues ! Déjà qu'on nous confond parfois, ça ne va surement pas arranger les choses ! Maria me demande ensuite si lui et Pepper sont toujours comme ça. Sourire ironique aux lèvres, je lui réponds : "Désolé, mes invités sont un peu bruyant. Ils se courent après tout le temps mais ils refusent de passer à l'acte. Je suis sur que si ils le faisait, la pression baisserait d'un cran et tout serait beaucoup plus calme entre eux et également pour nous tous à la maison. J'avoue que parfois ils me rendent marteaux ! Puis tu sais ce qu'on dit, la meilleur façon de résister à la tentation c'est du succomber." Maria nous sert ensuite du vin en me demandant si je suis déjà allé en Italie. Un sourire doux s'affiche sur mon visage quand je reprends la parole : "Il est excellent. C'est un vin Italien si mon palet ne me trompe pas ? Je suis déjà allé en Italie oui ben souvent, Florence, Rome, Capri, la Sicile, la Sardaigne... Peut être même qu'un jour nous pourrions y aller ensemble ? J'en serais pour ma part ravi." Je lui embrasse à nouveau les mains alors que j'entends Tony derrière nous faire une nouvelle remarque à Pepper à propos de son dos et du fait qu'il n'est pas un cheval ! "Franchement je ne sais pas de quoi il parle mais je préfère ne pas savoir. Peut être pourrions nous aller dehors ? Mes jardins sont magnifique et avec le soleil qu'il fait aujourd'hui, il serait idiot de rester enfermé ne pensez vous pas ?"

Made by Neon Demon



⊳ music theme

I will love you till the end of time. Promise you'll remember that your mine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 62
☆Age : 20
☆Localisation : Brooklyn


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   Lun 17 Avr - 22:41

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Howard & Maria

La belle jeune femme observait attentivement l'homme qui lui faisait face, elle le connaissait sans vraiment le connaître. Oui, tout le monde connaissait Howard, le fantasque génie au coeur généreux et à la douceur charmeuse. Tout le monde connaissait ces iris à la lueur espiègle et malicieuse. Cependant Maria essayait de voir outre ces belles iris, de connaître le véritable homme derrière cette image d'homme mégalomane et charmeur. Aimait-il le charme et la volupté du Classique ou préférait-il l'entraînant et le joyeux Jazz ? Aimait-il vraiment ce qu'il faisait ? Howard n'était pas un homme loquace mais il semblait commencer à s'ouvrir peu à peu face à elle. Elle espérait un jour, gagner sa confiance la plus totale. Maria ne le trahirait jamais même si un jour, ils venaient à se disputer. Howard avait travaillé dur pour arriver là où il était à ce jour. Il était devenu multi-millionnaire mais à d'après des sources, il n'a pas toujours été riche. Maria voulait tout savoir sur cet homme. Avait-il des culpabilités ou des remords ? Oui Maria voulait tout savoir même quelque chose d'anodin comme savoir si Howard avait été en Italie. Cependant à ce moment, elle voulait savoir une chose. Si Howard avait ressenti quelque chose dans ce baiser, ce qu'il voulait signifier. Après tout, Maria avait ressenti énormément des choses dans ce baiser, de la tendresse et de l'amour mais la réputation de Howard la terrifiait. Elle se posait un tas de questions mais elle n'arrivait pas à la poser. Etait-elle une énième conquête ? Cela semblerait plausible même si Maria se tentait à croire que c'était autre chose. C'était assez intense mais doux à la fois. 

- Cela n'est rien, Howard, je te rassure, cela ne me fait rien, après tout, tu n'es pas tout nu, s'enquit-elle d'une voix douce et rassurante. 

Après tout, il n'était pas tout nu et indécent. Maria n'avait pas prévenu qu'elle allait passer. Ils n'avaient pas rendez-vous. Elle était en tord dans cette histoire de tenue. Néanmoins, cela lui faisait plaisir de voir qu'il se souciait dans la tenue face à elle malgré qu'elle lui disait qu'elle ne s'en souciait pas vraiment. 

- Je n'avais pas prévenu que j'allais passer, c'est moi qui est en tord non toi, rassura Maria d'un ton doux.

Elle vint à le remercier pour l'avoir sauvée lors de la Stark Expo, elle avait fini par juste avoir une égratignure qui allait partir  au fil du temps. Elle s'était presque effacée, laissant juste un petit trait rouge qui cicatrisait sur son bras frêle. Maria n'avait jamais été bien solide de corpulence, lui donnant un petit air fragile et délicat, un petit air de porcelaine. C'était sa mère qui l'avait éduqué à manger d'une manière saine et équilibrée, elle n'avait jamais mangé un hamburger avant d'arriver en Amérique et d'avoir goûté à ce délice, cependant, elle restait raisonnable. C'était donc l'armure de ce Tony, il devait être sans doute être un génie comme Howard bien qu'en l'écoutant, il avait tout l'air d'être un idiot machiste. 

- L'armure de Tony ? Il est génie comme toi, je suppose, s'enquit-elle avant de le regarder. Même si c'était un instinct de survie, tu m'as sauvé et je tenais à te le dire, c'est toi qui m'a poussée pour me protéger au lieu d'avoir le crâne disloqué, j'ai juste une petite égratignure. En tout cas, j'espère que les autorités trouveront bien vite les coupables, ajouta-t-elle en prenant sa main pour la serrer.

Le couple qui se disputait en haut était sans doute le plus incongrus et le plus harmonieux. Elle eut un air offusqué en l'écoutant parler. Passer à l'acte ? Etaient-ils mariés ? Maria avait beau ne pas être comme sa mère, rigide. Elle avait eu des valeurs inculquées depuis sa naissance. Une femme devait consommer une union après le mariage selon les valeurs de sa famille. Bien sûr, elle ne jugeait aucune femme qui le faisait avant, peut-être que ces femmes avaient même raison à ce propos. Si elles se sentaient prêtes, si elles avaient envie, pourquoi pas ? Mais est-ce que Maria arriverait à le faire. Son éducation stricte résidait encore en elle malgré sa petite rébellion contre sa mère. L'héritage de son père avait été reversé pour les familles des victimes de la guerre. Maria était partie du pays de la Dolce Vita pour la Stressante Amérique. 

- Sont-ils mariés pour passer à l'acte ? Demanda-t-elle avant de se justifier. Désolée, c'est juste que ma mère m'a impliquée comme valeur, de ne pas consommer avant le mariage, alors je demande, mais peut-être que ma mère était vieux jeu. Je suis bien partie parce qu'elle voulait absolument me trouver un mari. Cependant, ils ont l'air de former un couple atypique mais s'ils s'aiment tant mieux pour eux, après tout l'amour , ajouta-t-elle pour se justifier. 

Elle eut un petit rire en l'écoutant parler. La Sardaigne, Rome, Florence, Sicile, et Capri. Il semblait aimer l'Italie d'après elle. Elle avait adoré Capri, et Rome était la ville où elle adorait aller pour se balader ou retrouver des amis à elle. Florence, elle avait commandé des robes en soie de là-bas, seule, la Sardaigne restait un mystère pour elle. 

-Je pense, dit-elle avant de regarder la bouteille. Oui, cela en est un. Tu aimes l'Italie, à ce que je vois. J'ai adoré Capri, c'est magnifique, je n'ai jamais vu la Sardaigne de mes yeux mais on m'avait dit que c'était magnifique et je serais plus que ravie de venir avec toi en Italie, mais malheureusement, je n'ai pas vraiment les moyens pour y aller, déclara Maria avec un doux souvenir. 

Elle frissonnait en sentant les doux baisers de Howard sur ses mains et elle eut un sourire en l'écoutant parler des deux tourteraux qui se tournaient autour depuis longtemps d'après ses dires. La proposition la fit tressaillir. Elle n'était pas indécente mais il n'avait pas tort. 

-Oui vaut mieux leur laisser de l'intimité, je suis d'accord pour aller au jardin mais il fait un peu frais, je vais mettre mon gilet avant, si cela ne te dérange pas, répondit-elle en hochant la tête. 

Sans qu'elle s'aperçoive, Maria sentit son gilet se poser sur ses épaules par le majordome, elle eut un sursaut avant de se tourner pour remercier le majordome avant de se retourner vers Howard suite au départ du majordome. Elle se leva et se laissa guider par Howard pour l'emmener dans les jardins qui étaient magnifiques grâce au soleil éblouissant, elle retient une exclamation émerveillée mais ses yeux parlaient pour elle. C'était vraiment beau. Maria avait toujours aimé les fleurs. 

-Je suis italienne, je suis un peu frileuse et toi, tu viens d'où ? Demanda-t-elle curieuse bien que la véritable question la taraudait vraiment. 

Elle regardait les belles roses rouges et blanches fleurir dans un bosquet non loin du manoir. Elle eut un sourire tandis que ses yeux pétillaient d'une joie. 

-C'est magnifique, j'ignorais que tu aimais les plantes, enfin que tu avais les mains vertes ! S'exclama-t-elle émerveillée. 

Elle regardait Howard et vint lui faire un baiser sur sa joue à la peau de couleur cannelle, c'était si beau ! Elle adorait les plantes, elle prit une fleur pour juste la sentir. Vraiment, elle adorait cela. 









Made by Neon Demon



Young & Beautiful 
Will you still love me When I'm no longer young and beautiful? Will you still love me When I've got nothing but my aching soul? I know you will, I know you will I know that you will Will you still love me when I'm no longer beautiful?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 1192
☆Age : 33


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   Mer 19 Avr - 0:55

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Howard & Maria

Finalement cette explosion à la Stark Expo a eu du bon, la preuve en est Maria et moi nous sommes rapprochés. Franchement j'avoue qu'au départ j'avais des doutes que cela puisse arriver. Maria ne semblait mais alors pas du tout intéressée par moi. Au contraire, je semblais la répugner ou du moins la déranger. Il faut dire que la presse et surtout l'indiscret très indiscret ce charge tout les jours de remplir leur pages d’inepties de la pire sorte à mon sujet ! Bon je l'admet, certains ragots sont vrais, mais la plus part ne sont que pure calomnies ! Heureusement pour moi, une femme de la qualité de Maria ne s'arrête pas aux aprioris sinon il y a bien longtemps qu'elle aurait passé sa route. Maria a l'air surprise de ma franchise sur son sauvetage. En même temps, c'est vrais que je ne suis d'ordinaire pas un homme qui reconnais les exploits des autres, mais avec Maria je tiens à être honnête. "Oui c'est un génie ! J'imagine que quand on le voit comme ça il doit sembler idiot ? C'est vrais qu'il est très enfantin parfois même terriblement irritant, mais j'imagine que la plus part des gens pensent aussi cela de moi en me voyant la première fois ? Et pour ton autre question, je ne crois pas qu'ils soient mariés, mais une chose est sur, Tony et Pepper sont déjà passé à l'acte. Je ne veux pas te choquer, mais je le crois bien."

Bras dessus, bras dessous, nous nous dirigeons à présent vers le jardin. Maria frisonne, ses petits bras fins se couvrent de chairs de poule. Je fais un signe discret à Jarvis et celui ci vint lui poser sur les épaules son gilet. Dehors, le soleil brille. Le jardins luxuriant est splendide et le miroitement de la piscine toute proche lui donne des éclats féeriques. Mais rien n'est plus beaux à mes yeux à cet instant que l'éclat iridescent qui brille dans le regard bleuté de Maria. Elle semble surprise que j'aime les plantes et je réponds tout simplement à cela : "Tu sais, j'aime tout ce qui est beau. Et qui y a t'il de plus beau en ce monde qu'une rose qui vient tout juste d'éclore ?"  En cet instant une chose me frappe alors de plein fouet. Je suis... Je suis amoureux ! Enfin je crois... Je ne l'ai jamais vraiment été avant. Je veux dire, des femmes j'en ai connu et même bien plus que je ne saurais le dire, mais là la sensation est différente. C'est comme une petite flamme qui me réchauffe quand elle est là, comme une caresse douce et agréable. La sensation est si exquise que peu de mots peuvent réellement la décrire si ce n'est amour !

Nous prenons place sur la terrasse ou tout le domaine du manoir nous fait face. On dirait que tout est de notre coté aujourd'hui. Même les paons d'ordinaire au fond du jardin viennent faire leur roue tout près de nous. Je souris en répondant ensuite à Maria. "Moi je suis américain. Mes parents sont nés en Amérique, ici même à New-York et j'ai également grandis dans cette ville. C'est sans doute pour cela que j'ai pour New-York un amour bien plus grand que pour n'importe quelle autre ville au monde. Tu sais se qu'on dit, tu peux partir loin de chez toi, mais tes racines elles, elles y restent ancrés à jamais !"

Et c'est à cet instant que ses lèvres douces se posent  sur ma joue. Elles se retirent ensuite aussi vite qu'elles y sont venues et là, sans vraiment réfléchir, je retiens son visage entre mes mains. Mes doigts passent avec douceur sur ses lèvres. Mon regard se plante dans le siens et enfin, je l'attire à moi pour un long, doux et passionné baiser. Une fois terminé, je me lève et je lui tourne le dos. Je voudrais tellement plus en cet instant, mais je vais trop vite ! Une fois de plus je brûle les étapes et je risque de la perdre si je continue. "Je suis désolé, je te demande pardon je n'aurais pas dû t'embrasser à nouveau comme ça sans ta permission. Je ne veux pas que tu te méprenne. J'ai le plus grand respect qu'il soit envers toi, c'est juste que je n'ai jamais rencontré une personne comme toi. Je me sens étrange ça me fait un peu peur..."

Avouer mes faiblesses, génial Howard ! En plus d'être un coureur elle va maintenant te prendre pour un émotif ! Et dire que je pensais la journée parfaite. Une fois de plus j'ai sans doute tout gâché !                    

Made by Neon Demon



⊳ music theme

I will love you till the end of time. Promise you'll remember that your mine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 62
☆Age : 20
☆Localisation : Brooklyn


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   Mer 19 Avr - 17:55

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Howard & Maria

Howard. Le beau et magnifique Howard qui était si énigmatique. Il avait répondu à sa question mais en même temps, il ne l'avait pas fait. Ils étaient américains, certes, mais avait-il grandi dans une famille moyenne ou riche ? Avait-il fait de grandes études ? Il lui disait des choses mais en même temps, il ne lui disait rien après tout. Ils étaient peut-être en couple ou enfin, ils étaient sur le point de l'être, ou encore pas du tout. Maria était perdue. Howard n'en parlait pas de tout cela. Elle ne savait pas ce qu'elle était pour lui, une conquête ? Une gourmandise ? Une proie ? Ou tout simplement, une future petite amie ? Elle ne le savait pas, il semblait sourd à sa question muette. Le jardin était magnifique, l'eau ondulait sous le vent doux et frais, le soleil venait taper sur l'ensemble du jardin, rendant le tout magique. L'eau de la piscine brillait de mille feux et les fleurs étaient resplendissantes. Les roses rouges avaient une couleur vermeille éclatante et les roses blanches brillaient d'un blanc pur. C'était vraiment beau et là, Maria vit des paons. Elle n'avait jamais vu ce genre d'oiseaux et les voir venir faire des roues devant elle. Elle eut un sourire en les regardant, les milles et une couleur chatoyantes de leurs roues. C'était magnifique. Ils entendaient encore le couple se disputer mais d'une manière plus lointaine. Ils n'entendaient que des bribes. Ils avaient une grande voix qui portaient forts. Elle eut un sourire, Jarvis apparut mettre un service de thé pour elle et un verre de Bourbon pour Howard. Remerciant le majordome avec un sourire timide tandis qu'elle prit son thé. Du thé. Du bon thé.

- J'ai toujours pensé que le génie et la folie étaient liées, de toute façon. Je vois et non cela ne me choque pas, Howard, c'est juste une question d'habitude. Je pense qu'une femme peut le faire avant le mariage si elle le désire et qu'elle se sente prête à le faire, c'est juste étonnant au vu de son âge, qu'elle ne soit pas mariée, répondit-elle à propos de Tony et de Pepper. 

Il était étonnant de voir un homme tel que Howard apprécier la beauté des fleurs. La beauté simple de la vie en pleine expansion. Une fleur qui s'éclore, c'était magnifique avec la rosée du matin qui perlait sur les pétales aux couleurs vives. Howard, le génie qu'il était, trouvait cela beau. C'était étrange, combien de personnes savaient ce genre de choses à son propos ? Elle pouvait parier sur au moins une, elle. Il était étrange qu'il s'ouvre sur cela. Généralement, les hommes n'aimaient point les fleurs ou le jardinage, c'était plutôt le travail des femmes. Enfin, en Italie, c'était ainsi. Alors un homme qui était aussi virile que Howard aimait les fleurs et la beauté des choses simples, l'étonnait étrangement. 

-C'est surprenant qu'un homme comme toi, aime les choses simples mais en soit, c'est sympathique d'entendre ça, cela nous fait au moins un point commun, déclara-t-elle. 

Elle prit une gorgée de son thé qui avait quelque peu refroidi depuis quelque minutes. Fruitée et à la bonne température, ni trop sucrée. Il était juste parfait. Elle adorait le thé qu'elle ne put retenir un soupir de satisfaction et appréciateur. Elle secouait ses cheveux, ses boucles brunes aux reflets roux virevoltaient autour de son visage. Profitant de la douce air. Il faisait meilleur qu'à la Stark Expo. Cela faisait un certain temps après celle-ci, 3 semaines environ, ou 1 mois. Il faisait donc meilleur qu'en Février. 

Ainsi, il avait vécu à New-York toute sa vie ? Enfin toute son enfance. Il semblerait que maintenant, il allait partout, là où il en avait envie. La liberté de ses mouvements, la liberté de partir et de voyager. De voir d'autres paysages. New-York était une ville magnifique qui avait son charme. C'était le centre du monde, mais Rome était plus atypique avec son Colisée et ses maisons rouges et jaunes. Oui les racines étaient ancrées en nous. 

- Tu as vécu dans quel quartier ? T'as vécu dans une famille aisée ? Demanda-t-elle curieuse avant de se reprendre. Oh, je suis désolée, ce n'est pas une question de préjugés, c'est juste de la curiosité, tu m'intrigues tu sais, je veux apprendre plus sur l'homme qu'est Howard Stark plutôt que son image. Ma foi, je comprends ce que tu dis. New-York est une ville magnifique mais je me languis de l'Italie et de ses maisons colorées ainsi que son odeur citronnée et de romarin, ajouta Maria avec un sourire nostalgique.

Et là, elle fit une bêtise. Elle vint embrasser doucement mais surement la joue de Howard. Sa joue malgré la moustache qui picotait quelque peu son autre joue était douce. Il sentait le parfum de haut gamme. Un parfum qui l'étourdissait mais qui l'enivrait complètement. Un simple baiser chaste et pure. Elle voulut repartir sur son siège mais Howard l'arrêtait, venant caresser ses lèvres de ses pouces. Elle eut un frisson. Maria regardait tour à tour ses lèvres et ses yeux. Elle en avait envie, elle avait envie de sentir ses lèvres sur les siennes. De ressentir ce grand frisson. Au final, les douces lèvres de Howard vinrent à se poser sur ses lèvres, lui déclenchant un frisson dans tous les parties de son corps. Le baiser était doux et passionné. Ses bras vinrent se refermer sur sa nuque. Maria répondit à son baiser, un baiser où le temps s'était arrêté. Ils s'embrassaient depuis des minutes ? Des heures ? Elle ne s'en souciait peu, tout ce qui existait dans sa vie était Howard. Elle avait l'impression qu'elle était la seule au monde avec Howard. Le baiser vint se stopper et Maria ne s'attendit pas à ce qu'il lui tourne le dos. Pour une fois, qu'elle avait un semblant de réponse à sa question. Haletante encore face à ce baiser intense. Un baiser intense qui avait fait emballé son coeur. Elle l'écoutait mais elle finit par secouer la tête, elle vint à prendre son bras musclé pour le tourner tout en douceur face à elle. Maria lui offrit un sourire avant de reposer ses lèvres sur les siennes dans un baiser intense et doux. Un baiser doux et passionné et rempli de sincérité. Un beau baiser, elle vint renfermer ses bras autour de sa nuque tandis que leurs langues vinrent à se mélanger dans une danse sensuelle. Le baiser durait plusieurs minutes quand ils vinrent à se séparer pour respirer. Elle lui offrit un sourire et l'enlaça toujours malgré que Howard était plus grand qu'elle. Elle lui souriait tandis qu'une de ses mains vint caresser sa joue. 

- Ce n'est rien, j'en avais envie aussi mais j'aimerais savoir ce qu'on est vraiment ? Ce que tu veux avec moi ? Murmura-t-elle. Moi non plus, je n'ai jamais rencontré un tel homme, ce n'est pas facile aussi. Je sais, cependant que tu me respectes plus que n'importe quelle autres femmes, et c'est ce que j'admire chez toi, c'est ce que j'aime, c'est que tu ne me prends pas pour acquis, et chaque chose que j'apprends chez toi, tes défauts ou tes qualités me font que penser que tu me fais assez confiance pour ça et j'en suis ravie, ajouta Maria sur le même ton. 

Suite à cette tirade, l'enlaçant toujours , elle vint à poser sa tête contre son torse musclé, tout en respirant. Elle avait espéré le rassurer, le calmer dans ses inquiétudes, elle était touchée d'avoir entendu ses faiblesses. Howard, déclamant ses faiblesses, c'était la chose à entendre. Rares sont les personnes avoir entendu cela mais cela lui plaisait énormément. Oui, elle était folle amoureuse de Howard Stark ! 

 







Made by Neon Demon



Young & Beautiful 
Will you still love me When I'm no longer young and beautiful? Will you still love me When I've got nothing but my aching soul? I know you will, I know you will I know that you will Will you still love me when I'm no longer beautiful?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 1192
☆Age : 33


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   Mer 26 Avr - 18:16

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Howard & Maria

Je ne vois pas vraiment ce qu'il y a de surprenant à ce que j'aime les choses simple. Les gens on tendances à croire que parce que je me nomme Howard Stark et que j'ai des milliards de dollars en banque je suis un homme compliqué. Pourtant il n'y a vraiment pas plus ordinaire que moi. J'aime la vie, les femmes, le bourbon, suivre mes envies et mes idées fantasques ! En sommes je suis ordinaire ou du moins j'aime à croire que je le suis. La preuve que je suis un homme ordinaire sont surtout mes défauts ! Ces mêmes défauts qui viennent de me pousser à embrasser Maria alors que celle ci ne m'avait une fois de plus rien demander. Je me ronge les sangs regrettant mon acte, alors qu'à cet instant la voix de Maria me parvient, si douce, si tendre et caressante. Je sens ses bras s'enrouler autour de mon corps, instinctivement je me retourne au moment ou ses lèvres touchent à nouveaux les miennes. Le baiser est doux et tendre. Il ne dure que quelques seconde et pourtant ça me parait durer toute l'éternité. Sa tête se pose ensuite avec tendresse sur mon torse. Elle me dit que je n'ai rien fait de mal qu'elle aussi avait très envie de m'embrasser. Mon cœur bat si fort, j'ai dû mal à croire qu'elle dise cela. Et pourtant ses mots continue. Elle me dit à quel point je suis merveilleux et qu'elle sait que j'ai pour elle le plus grand des respect et c'est pour cela que ce baiser elle le désirait autant que moi. Je soupire de soulagement en remontant à nouveau son visage vers le miens. Je le caresse tendrement d'une de mes mains alors que l'autre reste sur son dos. "Alors je suis heureux que tu ressente ça. Je n'ai jamais pour ma part ressentis des sentiments aussi fort et intense pour qui que ce soit je le sais à présent j'en suis même certains... Maria je t'aime je te promet de tout faire pour que tu n'en doute pas. Tu entendra des choses sur moi, tu en liras aussi peut être, mais sache que rien de tout cela ne reflétera la réalité ou du moins ça ne sera pas toute la vérité. Les gens ne voient de moi que ce que je veux bien leur montrer. Je ne me dévoile réellement qu'à ceux qui ont une vraie impotence pour moi, c'est à dire peu de monde." Je reprends ensuite mon air charmeur et tout en douceur je ramène Maria prendre place à mes cotés sur les chaises de la terrasse.

Je me sens bien avec la femme que j'aime. Ça me fait tout bizarre de penser ça. L'amour est une drôle de sensation que je vais devoir apprendre à comprendre et à apprivoiser. J'attrape ma tasse de thé que je porte à mes lèvres. Je le déguste avec délice en fermant légèrement mes yeux. Tout me semble étrangement meilleur à présent que mon cœur est libre. Alors c'est vrai ce que l'on dit ? L'amour rend la vie et les saveurs plus belles. Je me demande si c'est pareil pour l'amour charnel ? Je n'ai jamais fait l'amour par amour... Ma première fois avec Maria se sera comme perdre ma virginité une nouvelle fois, sauf que cette fois ci ce ne sera pas qu'une relation physique mais amoureuse.

Je m'appuis contre le dossier de ma chaise en posant ensuite un de mes pieds sur ma chaise puis je reprends la parole de manière totalement détendu. "Pour te répondre sur l'endroit où j'ai vécu et dans quel condition durant mon enfance et bien si tu veux tout savoir, je ne suis pas né riche bien au contraire. Mes parents étaient très pauvres. Mon père était chemineau et ma mère, mère au foyer. Mon paternel travaillait pour les chemins de fer de New-York. J'ai perdu ma mère adolescent et c'est à cette même époque que j'ai quitté le foyer familial pour suivre mes rêves et ma propre voie. J'ai un petit frère du nom d'Edward que je ne vois plus depuis des années déjà et voilà tu sais à peu près tout sur moi.J'espère que je ne te déçois pas ? Tu imaginais peut être une histoire plus palpitante ?" Je pourrais en dire plus sur mon enfance, lui parler de la brutalité de mon père à mon égard et de la peine que j'ai eu d'avoir dû quitter ma mère pour lui échapper et pouvoir enfin mener la vie que je voulais. Mais je n'aime pas m'étendre sur ma famille qui fait partie des sujets que je n'aborde jamais avec personne. Je lui prends la main avec tendresse en lui donnant un petit baiser sur le dessus et je me décide à lui en demander à mon tour plus sur elle même. "Et toi même d'où viens tu ? Je sais déjà que tu es Italienne, mais comment es tu devenue la merveilleuse jeune femme que tu es ? Dis moi qui dois je remercier et je le ferais." Dis je en souriant.

Made by Neon Demon



⊳ music theme

I will love you till the end of time. Promise you'll remember that your mine...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


☆Paroles Échangées : 62
☆Age : 20
☆Localisation : Brooklyn


Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   Mer 26 Avr - 21:58

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ?
Howard & Maria

Oh seigneur ! Venait-elle entendre ce qu'elle avait compris ? Howard venait de lui dire " je t'aime". Elle releva la tête de son torse nu. En y repensant, elle avait oublié qu'il n'avait pas de tricot de corps. Elle eut même à en rougir. Son coeur s'était emballé en écoutant Howard prononcé ses trois mots.Trois mots très importants qui la faisaient rougir comme jamais. Elle répétait les mots en boucle dans sa tête.  Comme une douce mélodie. A ce moment, elle comprit que leur histoire était sérieuse. Qu'il y avait quelque chose entre eux, oui, elle était amoureuse de Howard. Elle ressentait ce sentiment doux et à la fois dévastateur lui ronger le coeur dès qu'il lui offrait un sourire éblouissant. Elle pensait à lui tout le temps même quand elle a été à un rendez-vous, à l'hôpital pour soigner sa blessure. Elle avait entendu Stark et le numéro de la chambre et elle s'était " précipité " au chevet sauf que cela fut son frère et non lui. Au moins, Edward avait goûté pour la première fois à la tarte aux citrons. Elle lui offrit un doux sourire tandis qu'il avait pris son visage en coupe, pour le caresser avec douceur et tendresse. Maria était bien là, elle pourrait rester ainsi toute sa vie dans les bras de Howard. Il était fort, elle se sentait invincible dedans. Elle ignorait les cris et les rires de Pepper et de Tony à l'intérieur de la maison, du soupir exaspéré du majordome un peu plus loin. Que pouvait-elle répondre à ça ? Howard Stark venait de dire ses sentiments envers elle, ce qu'il n'avait jamais fait à aucune des femmes. En plus, il la regardait comme si elle était la prunelle de ses yeux. Elle se sentait défaillir sous l'intensité de son regard. Elle devait lui dire la vérité sur ce qu'elle ressentait réellement. 

-Tu sais au départ, je ne voulais pas te voir, ou te parler mais là, à ce moment même, je peux te dire à quel point je t'aime. Je suis amoureuse de toi depuis la Stark Expo et c'est complètement fou, car je n'arrive pas à y croire ce qui m'arrive, s'enquit-elle d'un ton doux doux et sincère. 

Ils revinrent à leurs places, Howard avait finalement pris une tasse de thé de Jarvis au lieu de son verre d'alcool. Enfin, il y avait du changement. Elle était heureuse, vraiment heureuse. Ce manoir était le paradis. Au final, une promesse s'était faite, une relation était née voir deux au vu des rires lointains qu'elle entendait. Elle était bien là, aux anges dans ce jardin aux couleurs chatoyantes, les animaux venant goûter les miettes près d'eux. La piscine aux reflets de diamants. Tout était parfait à ce moment, surtout que Howard venait de dire ce qu'elle attendait depuis la Stark Expo. Elle n'aurait jamais cru qu'en la soirée où elle avait joué Clair de Lune, elle allait rencontrer cet homme, qu'elle allait lui plaire. Après tout, Maria était trop sage, trop timide. Trop elle. Elle était banale. Elle n'avait pas une poitrine exceptionnellement généreuse, pas de longues jambes interminables. Elle n'était pas une de ses filles peinturlurées de maquillages mais une fille de lignée, elle était en soit ennuyeuse, elle ne faisait pas de frasque mais Howard l'aimait. Elle écoutait Howard raconter sa vie et eut un sourire, en réalité, elle connaissait déjà toute l'histoire, Edward lui avait finalement dit. 

- Non, tu ne me déçois pas. Au contraire, ton histoire est plus palpitante que la plupart des riches américains qui sont nés riches. Je connaissais déjà toute l'histoire mais je voulais l'entendre de ta bouche. Je connais ton frère, Edward, il est à l'hôpital et je lui ai rendu visite en pensant que c'était toi, déclara-t-elle. 

La question se dériva sur elle. Maria n'avait trop rien à dire sur elle. Elle était trop tranquille, trop banale. Oui, elle aimerait faire des folies mais avec Howard, c'était quelque chose de dangereux. 

-Et bien, je suis née près de Rome dans une famille assez aisée, toute ma vie, je suis ce qu'on appelle une génie de la musique puisque j'ai joué du piano très jeune suivi du violon et le chant, toute ma vie, j'ai rêvé de rentrer dans un grand orchestre philharmonique. Mon père me soutenait énormément, il me choyait, ma mère, c'était plus compliqué après le décès de mon père, elle s'était mis en tête de me marier et j'ai refusé alors je suis partie, voilà, tu sais tout de moi, déclara Maria d'un air mélancolique. 

Elle lui offrit un sourire tandis que le soleil se couchait lentement, les laissant ainsi. Ils étaient amoureux, ils s'étaient dis ce qu'ils ressentaient l'un envers l'autre, c'était partie pour une belle relation. 



Made by Neon Demon



Young & Beautiful 
Will you still love me When I'm no longer young and beautiful? Will you still love me When I've got nothing but my aching soul? I know you will, I know you will I know that you will Will you still love me when I'm no longer beautiful?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé





Marvel Temporus
MessageSujet: Re: Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Will you still love me when I'm no longer young and beautiful ? ~ Howard & Maria ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love me now or hate me forever!
» « CENTRAL PARK » New York i love you .
» Mangas-Love RPG ♥
» Love et Story

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Marvel Temporus :: Archives :: Archives :: RPS finis-